Publications des agents du Cirad

Cirad

Conjoncture France, mars 2004 : repères. Banane, avocat, orange, pomelo, petits agrumes, litchi, mangue campagne Afrique de l'Ouest

Imbert E., Gerbaud P.. 2004. Fruitrop (Ed. Française) (112) : p. 9-17.

Banane: La performance, sans être exceptionnelle, revient à un niveau acceptable après un début d'année extrêmement difficile. Les apports des principales origines alimentant le marché français ont été soutenus. Cependant, la demande locale n'a pas failli, grâce à un prix détail attractif, et l'activité export s'est montrée dynamique. Ainsi, les prix ont pu repartir à la hausse et se rapprocher de la moyenne, sans toutefois l'atteindre. Avocat: Pour la première fois de cette campagne d'hiver 2003/2004, le bilan est satisfaisant. Malgré une demande sans allant particulier, les volumes commercialisés ont atteint un bon niveau alors que le prix moyen est resté supérieur à la moyenne. Toutefois, cette bonne performance globale cache une situation très difficile pour le marché des variétés vertes en fin de mois, malgré le démarrage des opérations promotionnelles de Pâques. Orange: Volumes commercialisés et prix moyen enregistrent pour le deuxième mois consécutif une nette progression par rapport à la moyenne des dernières campagnes. Cette excellente nouvelle performance est à mettre à l'actif de la Navelate. Elle confirme la métamorphose que l'introduction de cette variété a induite sur le marché des oranges de demi-saison. Pomelo: Les volumes réceptionnés ont été étonnamment élevés. La perspective d'une fin de saison d'hiver tout aussi favorable qu'en 2003, en raison d'une année de production à nouveau modeste en Floride, semble avoir incité bon nombre d'exportateurs à spéculer. Toutefois, la performance globale reste honorable. Le prix moyen, quoique inférieur à la dernière campagne, affiche un niveau supérieur à la moyenne. Petits agrumes: La demande en petits agrumes s'est ralentie de façon significative, ces produits perdant, comme tous les ans en mars, la place de choix qu'ils occupaient depuis octobre dans les linéaires. Toutefois, le marché est resté satisfaisant, malgré une offre plus soutenue que les années précédentes. Les marchandises garantissant un bon niveau qualitatif et d'un calibrage adapté se sont bien valorisées. Litchi: Le suivi de la campagne de commercialisation du litchi de Madagascar, commencé à la minovembre, s'est achevé en troisième semaine de février. La fin du suivi et de la diffusion de la "lettre du litchi" ne marquait pas le point final de cette campagne. En effet, des stocks de marchandise de Madagascar étaient encore disponibles et l'Afrique du Sud ne cessait ses expéditions qu'en semaine 10 (début mars), prolongeant ainsi sa campagne de quelques jours. Mangue Campagne Afrique de l'Ouest: Fin mars, le marché a semblé sortir d'une période sombre qui durait depuis octobre. La campagne d'hiver, dominée par le Brésil puis le Pérou, a été très difficile avec des tonnages importants et des cours bas, plongeant plusieurs entreprises brésiliennes dans de graves difficultés financières. En mars, le Pérou, tant par avion que par bateau, a largement dominé l'approvisionnement européen, profitant de la quasi absence de l'Afrique du Sud dont la production a été particulièrement limitée. La fin du mois constitue une charnière entre la fin progressive de la campagne péruvienne et le lent démarrage des origines ouest-africaines. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : promotion des exportations; exportation; offre et demande; consommation; prix; marché; mangue; litchi; agrume; pomelo; orange douce; avocat; banane; guadeloupe; martinique; cameroun; côte d'ivoire; europe; france

Thématique : Commerce, commercialisation et distribution

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :