Publications des agents du Cirad

Cirad

La diversification des cultures pérennes par l'agriculture familiale : expériences comparées de quatre pays africains producteurs de cacao : Cameroun, Côte d'Ivoire, Ghana, Nigéria. Résultats et principales conclusions du séminaire

Ruf F., Penot E., Kalms J.M.. 2004. Montpellier : CIRAD-TERA, 40 p.. numero_rapport: CIRAD-TERA N°011-2004. Séminaire sur la diversification des cultures pérennes par l'agriculture familiale, 2003-12-08/2003-12-12, Kpalimé (Togo).

L'objectif scientifique du projet et donc du séminaire de clôture est de faire le point sur les stratégies de diversification des planteurs de cacao en Afrique de l'Ouest et du Centre, notamment sous l'influence de la libéralisation progressive du secteur. La monoculture de cacao intègre des risques financiers, mettant les planteurs à la merci de l'effondrement des cours sur un produit qui constitue 90 à 100% de leurs revenus monétaires. Pour autant, la diversification est-elle bien un moyen de réduire les risques et la pauvreté ? Quelles diversifications ? Quelles motivations amènent les planteurs de cacao à diversifier ? Quels sont les déterminants de la décision ? Quel rôle des politiques publiques ? Quels enseignements des éventuels succès ? Ces questions sont posées sur une quinzaine de situations de diversification réparties sur 4 pays Africains producteurs de cacao et au Burkina Faso. Dans la majorité des cas, un modèle logit est utilisé. Au plan des objectifs des planteurs, les résultats sont relativement homogènes dans tous les pays: augmenter les revenus, diminuer les risques, étaler les revenus au cours de l'année, optimiser des terres jusque là peu ou pas valorisées mais le vieillissement des cacaoyères et les difficultés de la replantation cacaoyère sont également en jeu. Au plan des déterminants, globalement la taille de l'exploitation et de la famille, souvent corrélés au niveau de revenus, jouent positivement sur la décision de diversification mais il reste un travail d'analyse comparée à poursuivre. L'objectif N° 1 est désormais de formaliser cette connaissance dans un livre de référence sur la diversification et la question du rôle des politiques publiques et du secteur privé dans la diversification.

Mots-clés : plante pérenne; theobroma cacao; hevea brasiliensis; elaeis guineensis; arbre fruitier; pisciculture; diversification; exploitation agricole familiale; côte d'ivoire; ghana; nigéria; burkina faso

Document technique

Agents Cirad, auteurs de cette publication :