Publications des agents du Cirad

Cirad

Projet AGIL. Chantier pilote de la Réunion : compte-rendu de la mission CIRAD, IRD, IFREMER du lundi 22 mars au vendredi 2 avril 2004

Antona M., Botta A., Daré W., David G., Denis J., Durieux L., Soti V.. 2004. Montpellier : CIRAD-TERA, 47 p.. numero_rapport: CIRAD-TERA N° 33-04.

AGIL pour Aide à la Gestion Intégrée des Littoraux est à la fois : a) un projet de recherche action répondant à l'appel d'offre du Réseau Terre-Espace lancé par le Ministère de la Recherche et de la Technologie pour accroître les applications du spatial et mieux faire correspondre l'offre en ce domaine à la demande des utilisateurs ; b) un consortium d'instituts publics et d'entreprises privées regroupant le BRGM, BRL Ingénierie, le CNES, le CIRAD, l'IFREMER, l'IRD et SCOT1 pour mettre en oeuvre ce projet et développer une offre de services aux échelles nationale et internationale sur la gestion intégrée des littoraux. Commencé en avril 2003, le projet AGIL est d'une durée de deux ans. La première année a été consacrée à un état de l'art portant sur la gestion intégrée des zones côtières (GIZC), sur les capteurs spatiaux et sur l'utilisation de la télédétection pour la GIZC. De cet état de l'art, ont été tirés des enseignements qui seront mis en oeuvre dans le cadre de deux chantiers "pilotes", l'un situé en zone tempérée, il s'agit du littoral du Languedoc-Roussillon, l'autre en zone tropicale, il s'agit du littoral de la Côte Ouest de l'île de La Réunion. Travailler sur ces chantiers, doit permettre au consortium AGIL de faire la démonstration de ses capacités d'intégration de ses moyens en compétences et outils. Le choix du site de La Réunion s'est vite imposé en raison des considérations suivantes : a) le territoire est de taille modeste mais est l'objet d'enjeux institutionnels forts, qu'il s'agisse ; (i) du projet de création d'une réserve marine sur son littoral corallien, (ii) de la mise en oeuvre de l'intercommunalité dans un contexte marqué par des communes étendues depuis la ligne de rivage jusqu'au sommet des bassins versants, (iii) de la gouvernance d'un espace soumis à une pression anthropique élevée, génératrice de tensions sociales et de dégradations écologiques potentielles ; b) la gestion intégrée du littoral passe par la prise en compte des dynamiques naturelles et anthropiques des bassins versants ; c) les usages du littoral sont multiples : pêche vivrière, récréative, commerciale informelle, tourismes international et local, habitat balnéaire,... d) Il existe de nombreuses données mobilisables ; ainsi, rapporté à sa taille, le "lagon de La Réunion" est probablement le plus étudié au monde. Objectifs de la mission : - Rétablir le contact avec les acteurs locaux et partenaires à associer au projet ; - Positionner le projet AGIL par rapport aux partenaires institutionnels et aux autres projets en cours portant sur le littoral ou les bassins versants de la zone étudiée ; - Définir la démarche à mettre en oeuvre ; - Elaborer le programme de travail des "fiches cas" et leur calendrier.

Documents associés

Rapport de mission

Agents Cirad, auteurs de cette publication :