Publications des agents du Cirad

Cirad

Repères juin 2004 conjoncture France : banane, avocat, orange, pomelo, litchi, mangue campagne Afrique de l'Ouest

Imbert E., Gerbaud P.. 2004. Fruitrop (Ed. Française) (115) : p. 6-13.

Banane: La performance est d'un niveau acceptable. Le prix moyen affiche une légère progression malgré un approvisionnement en accord avec les normales saisonnières. Les températures relativement basses pour la saison ont eu un double effet positif en limitant la concurrence des fruits à noyau et en maintenant un bon niveau de consommation en banane. Pour autant, le résultat du premier semestre reste alarmant. Le chiffre d'affaires sur cette période est le pire enregistré depuis cinq ans. Avocat: Le marché s'est montré extrêmement difficile, comme l'illustre un prix mensuel en recul de plus de 10% par rapport à la moyenne. Le niveau de l'offre, historiquement élevé, explique cette contre-performance. Les volumes sud-africains, légers en juin, sont revenus à un niveau supérieur à la normale et la campagne espagnole s'est prolongée. Parallèlement, le Pérou, origine encore marginale en 2001, a pris une place de fournisseur majeur sur le marché communautaire. La baisse du prix global mensuel reste cependant très inférieure à la progression des volumes. Orange: La fin de cette campagne d'hiver aura été à l'image de son déroulement: très satisfaisante. Volumes commercialisés et prix moyen marquent de nouveau une progression sensible. La demande s'est concentrée sur les Valencia d'Espagne et du Maroc et s'est montrée très soutenue. Dans ce contexte, la Navel d'Afrique du Sud a difficilement trouvé sa place, mais la faiblesse des arrivages a permis à ce marché de rester sous contrôle. Pomelo: La performance est décevante. Malgré un cumul d'arrivage de fruits de l'hémisphère sud légèrement inférieur à la moyenne, le prix moyen accuse un repli sensible par rapport aux années précédentes. La demande, plutôt d'un bon niveau en raison d'un développement tardif de l'offre de fruits à noyau, ne semble pas être en cause. En revanche, la prolongation des campagnes de Floride et de Turquie a pesé sur la mise en place des fruits d'Argentine et d'Afrique du Sud. Litchi: Le marché européen est toujours largement dominé par les produits de Thaïlande acheminés par conteneurs maritimes. Avec l'entrée en production de la zone nord du pays, les volumes exportés vers l'Europe se sont considérablement développés, entraînant de fortes répercussions sur les cours. L'essentiel des marchandises de cette origine est réceptionné par des opérateurs néerlandais, puis redistribué sur les différentes places européennes. Des flux moins importants sont également dirigés directement vers les marchés français, britannique etc. Mangue Campagne Afrique de l'Ouest: Le marché est resté très lourd tout au long du mois. Sur-approvisionné en première quinzaine, il s'est peu à peu assaini en seconde moitié du mois. Ce sur-approvisionnement a été consécutif à l'accumulation d'importants arrivages de fruits de Côte d'Ivoire, face à une demande en régression. En effet, la préférence des consommateurs pour les produits de saison, même plus onéreux, a été particulièrement marquée cette année. La Côte d'Ivoire a constitué la principale source d'approvisionnement des marchés français et européen en mangue durant cette période, reprenant pleinement sa place de fournisseur incontournable après la campagne en demi-teinte de l'an passé. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : vente au détail; offre et demande; consommation; promotion des ventes; production; importation; prix; marché; mangue; litchi; pomelo; orange douce; avocat; banane; guadeloupe; martinique; cameroun; côte d'ivoire; france

Thématique : Commerce, commercialisation et distribution

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :