Publications des agents du Cirad

Cirad

Etude des dynamiques agraires d'une région agricole du Delta du Mékong : le cas du district de O Mon. Rapport d'exécution technique

Le Coq J.F.. 2004. Montpellier : CIRAD-TERA, 34 p.. numero_rapport: CIRAD-TERA N° 46-04.

Suite à la mise en place de sa politique de libéralisation, le Vietnam a connu une spectaculaire réussite en terme de croissance agricole et d'élévation du niveau de vie de sa population au cours des années 90. A travers l'analyse des dynamiques agraires d'une petite région agricole du delta du Mékong, le district de O Mon, les raisons de cette réussite mais également ses limites sont explorées. La forte croissance agricole des années 90 apparaît comme la résultante d'une spectaculaire intensification de la riziculture et d'une diversification des productions agricoles. Cette rapide intensification rizicole a été possible parce que: (1) préexistait préalablement aux réformes économiques des acquis essentiels (aménagement du milieu, connaissance technique et structure sociale), (2) dans ce contexte, la libéralisation des marchés et la reconnaissance de l'économie familiale ont permis de restaurer la capacité d'investissement pour l'essentiel des exploitations, et (3) l'Etat, tout en se réformant, a maintenu son engagement dans plusieurs fonctions d'appui à l'agriculture (infrastructures, crédit rural, recherche et vulgarisation). Néanmoins, le processus de croissance, dont a bénéficié l'ensemble de la population, s'est accompagné d'un accroissement des inégalités fondées sur un accès différentiel initial aux moyens de production. Aujourd'hui, les gains de productivité du sol en riziculture se ralentissent, et la diversification des productions se heurte à de nombreuses difficultés d'ordre technique et économique. Les politiques de développement fondées sur l'accroissement de la compétitivité couplé à un traitement spécifique de la pauvreté ne semble fournir que des réponses limités face aux processus de différenciation - exclusion. L'enjeu de la création d'emploi en milieu rural devient central. Plusieurs pistes d'actions sont proposées tels que (1) l'appui aux initiatives locales d'activités économiques (petites unités de transformation) créatrices d'emplois ruraux et permettant de sécuriser les productions agricoles, (2) l'appui aux organisations de producteurs pour sécuriser les débouchés agricoles et mieux négocier leur valorisation, (3). la poursuite des réformes des services de l'Etat (vulgarisation, financement et assurance) pour améliorer l'accès aux services agricoles en les adaptant à la diversité des producteurs, (4) la poursuite des investissements dans les biens publics (information, formation, recherche, infrastructure,...) en donnant plus de place au dialogue avec les acteurs locaux.

Mots-clés : libéralisation des échanges; développement agricole; exploitation agricole familiale; riz; fruits; révolution verte; viet nam; mékong; système agraire

Documents associés

Document technique

Agents Cirad, auteurs de cette publication :