Publications des agents du Cirad

Cirad

Conjoncture décembre 2004 : repères. Banane, avocat, orange, pomelo, petits agrumes, litchi, mangue, Fret maritime

Imbert E., Hébrard V., Gerbaud P., Bright R.. 2005. Fruitrop (Ed. Française) (120) : p. 8-17.

Banane: L'année 2004 avait très mal commencé, mais elle se termine bien. La faiblesse des volumes disponibles a permis au marché de mieux résister que les années précédentes à l'habituel ralentissement très marqué de la demande à partir de mi-décembre, à l'approche des fêtes. Il faut revenir exactement dix ans en arrière pour retrouver comme cette année un niveau de prix supérieur à 0.70 euro/kg en décembre. Avocat: Les volumes écoulés ont été importants (apports aussi soutenus qu'en 2003 en Hass mexicain et larges disponibilités en variétés vertes israéliennes après deux années de déficit). Toutefois, la performance affiche un niveau relativement satisfaisant, même si une demande sensiblement inférieure aux prévisions pendant les opérations de Noël a provoqué une nette dégradation du marché en fin de mois. Le prix moyen affiche un niveau supérieur à 2003 et à la moyenne. Orange: Le marché de l'orange affiche une mauvaise performance, tout comme celui des petits agrumes. La légère progression des prix par rapport à la campagne 2003/2004 de la Naveline d'Espagne, principale variété proposée ce mois-ci, ne parvient pas à compenser l'important recul des quantités vendues. La forte concurrence exercée par les petits agrumes est vraisemblablement à l'origine de cette situation difficile. Pomelo: Le changement de gamme de la grande distribution au profit des produits festifs a entraîné, comme tous les ans, un fort ralentissement des sorties. Cependant, les opérateurs de Floride affichent un nouveau prix record, les apports étant restés nettement déficitaires et la demande s'étant concentrée sur les références haut de gamme de cette origine. Le bilan est beaucoup plus mitigé pour les autres origines. Toutefois, toutes affichent un prix moyen qui, quoique parfois nettement inférieur à celui de novembre (Turquie, Cuba, Mexique), reste sensiblement supérieur aux campagnes précédentes. Petits agrumes: La nette amélioration des qualités gustatives des fruits proposés a permis un redressement sensible de la demande. Cependant, la performance réalisée par les opérateurs espagnols reste très mauvaise. L'importance des volumes de Nules et de Clemenvilla encore disponibles dans les zones de production, ainsi que des problèmes qualitatifs liés à un long épisode pluvieux, ont limité les possibilités de remontée des cours. Les autres origines, qui ont bénéficié d'un report temporaire de la demande faute de fruits espagnols, affichent un bilan moins négatif. Litchi: Avec plus de 19 000 palettes reçues avant Noël, les exportations malgaches marquent un nouveau record dans l'histoire du commerce du litchi, en dépassant largement le voeu pieu de 14 000 palettes initialement annoncé comme seuil souhaitable pour cette période. La pression engendrée par les quantités disponibles n'a pas permis d'atteindre le niveau de prix escompté en début de campagne des litchis bateau. Après une baisse assez rapide, les prix des litchis de Madagascar se sont stabilisés jusqu'à la fin décembre. La morosité du contexte économique général n'a pas non plus servi l'écoulement de ce fruit festif dont l'image s'érode campagne après campagne. Mangue: Le mois de décembre a connu un renversement total de tendance sous l'effet de l'accumulation des arrivages du Brésil puis du Pérou et de l'Equateur. Les opérateurs qui prévoyaient en première quinzaine de novembre une augmentation brutale et importante des livraisons des origines sud-américaines avaient raison. Celle-ci s'est produite juste avant les fêtes de Noël entraînant durablement les cours à la baisse et le marché dans une phase de déstructuration. Fret maritime: Les moyennes de décembre pour les affrètements à temps clôturent une année pendant laquelle les gains moyens pour les segments des grands et petits reefers ont augmenté jusqu'à 62 cents/cbft et 73 cents/cbft, soit respectivement de 29% et 21%. Et vu la façon dont 2005 a démarré, une augmentation semblable cette année est bien probable. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : promotion des ventes; prix; importation; offre et demande; marché; transport maritime; mangue; litchi; agrume; pomelo; orange douce; avocat; banane; canaries (îles); guadeloupe; martinique; europe; france; cameroun

Thématique : Commerce, commercialisation et distribution

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :