Publications des agents du Cirad

Cirad

Le choc des cultures du crédit au Burkina Faso

Marzin J., Tassembedo M.. 2005. In : Sabourin Eric (ed.), Antona Martine (ed.). Les tensions entre lien social et intérêts matériels dans les processus d'action collective. Paris : MAUSS, p. 99-113. (Petite bibliothèque du MAUSS). Séminaire Permanent Action Collective, 2004-06-14, Montpellier (France).

Le Projet de Promotion du Petit Crédit Rural (PPPCR) a été confronté en 1997 et 1998 à une crise des remboursements. Les explications habituelles à ce genre de situation (surendettement, saturation des marchés de proximité, qualité du suivi du portefeuille de crédit...) semblaient insatisfaisantes. Il paraissait important de mieux comprendre la perception des clients du PPPCR. L'analyse comparée des conceptions du crédit entre le PPPCR et les habitants du village de Gandaogo, au Burkina Faso, a permis de mettre en évidence des divergences profondes entre modèles: d'un côté, le PPPCR porte une vision classiquement occidentale du "crédit d'investissement", visant l'accumulation individuelle, de l'autre les clients restent majoritairement marqués par une vision d'un "crédit d'équilibre", visant à la cohésion de la communauté villageoise par l'enrichissement des relations entre membres de cette collectivité. Cette différenciation des conceptions du crédit milite pour l'élaboration de formes institutionnelles rénovées, assurant mieux le nécessaire enchâssement de l'économique et du social.

Mots-clés : crédit; burkina faso; action collective

Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :