Publications des agents du Cirad

Cirad

Lien social et nécessité matérielle dans une société de réciprocité : le cas des Balantes de la région de Tombali, Guinée-Bissau

Penot E.. 2005. In : Sabourin Eric (ed.), Antona Martine (ed.). Les tensions entre lien social et intérêts matériels dans les processus d'action collective. Paris : MAUSS, p. 135-160. (Petite bibliothèque du MAUSS). Séminaire Permanent Action Collective, 2004-06-14, Montpellier (France).

Les Balantes de la région de Tombali en Guinée Bissau ont développé un système social contraignant, basé sur le contrôle de la main-d'oeuvre et la redistribution sociale des richesses et excédents selon un principe de réciprocité sur des bases sociales, fanado ou passage de classe et religieuses animistes: choro ou fête des morts. Ce système a fait ses preuves en maintes circonstances plutôt diversifiées (période coloniale, guerre d'indépendance, période marxiste...), mais notre analyse montre qu'il manque de souplesse pour s'adapter aux nécessités économiques et aux lois du marché. L'intérêt matériel collectif a pu être préservé jusqu'à ce jour grâce au lien social particulier exigé par la riziculture de mangrove mais les interactions sont nombreuses et le système reste très fragile. L'identité Balante reste également très forte sur la base des liens de parenté qui tissent les structures de production avec les concessions regroupant plusieurs exploitations familiales liées par les liens du sang ou claniques.

Mots-clés : structure sociale; participation sociale; organisation paysanne; guinée-bissau; action collective

Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :