Publications des agents du Cirad

Cirad

Compétition interspécifique et capacités invasives. Le cas des Tephritidae de La Réunion

Duyck P.F., David P., Quilici S.. 2005. In : AFPP. Septième Conférence internationale sur les ravageurs en agriculture, Montpellier (France), 26 et 27 octobre 2005. s.l. : s.n., 10 p.. Conférence Internationale sur les Ravageurs en Agriculture. 7, 2005-10-26/2005-10-27, Montpellier (France).

De nombreuses invasions par des mouches des fruits polyphages (Diptera: Tephritidae) ont été observées dans différentes parties du monde. Les paramètres démographiques de quatre espèces nuisibles aux cultures fruitières à La Réunion (l'une indigène, les trois autres exotiques) suggèrent un trade-off interspécifique entre les traits k et r. Chez les femelles adultes, des comportements d'expulsion loin du fruit par d'autres femelles ont également été observés. L'asymétrie de la compétition larvaire et des interactions directes entre femelles semble corrélée au rang d'établissement sur l'île, l'espèce arrivée la plus récemment ayant de bonnes performances dans la compétition larvaire comme dans l'aptitude à déplacer d'autres femelles d'un fruit. La coexistence entre espèces pourrait cependant être permise par la variabilité de la tolérance aux conditions climatiques. En conclusion, il apparaît important de prendre en compte la communauté envahie dans toute Analyse de Risque Phytosanitaire.

Mots-clés : tephritidae; développement biologique; compétition biologique; dynamique des populations; larve; facteur climatique; adaptation; réunion; france; mouche des fruits

Documents associés

Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :