Publications des agents du Cirad

Cirad

Conjoncture France, octobre 2005 : repères. Banane, avocat, orange, pomelo, petits agrumes, litchi, mangue, ananas, fret maritime

Imbert E., Hébrard V., Delanoue C., Gerbaud P., Paqui T., Bright R.. 2005. Fruitrop (Ed. Française) (129) : p. 20-30.

Banane: Octobre a failli à sa réputation de mois difficile et de quelle manière! Le cumul des arrivages africains et antillais est resté significativement déficitaire. De plus, les distributeurs ont contribué à relancer les ventes sur le marché domestique, qui étaient atones en septembre. Les sorties à I'export ont été plus dynamiques, en particulier vers les pays de l'Europe du Nord. Dans ce contexte, les prix ont continué de dépasser les niveaux réalisés les saisons précédentes. Avocat: Une fois encore, le marché est brusquement passé du sur approvisionnement de septembre à un sous-approvisionnement marqué (- 12% par rapport à la moyenne). Pourtant, les opérateurs chiliens ont atteint leur objectif de s'imposer comme fournisseurs de référence en octobre, en exportant des volumes aussi soutenus qu'en 2004. Cependant, la présence mexicaine a été beaucoup plus légère que les autres campagnes, les exportateurs ayant privilégié le marché des Etats-Unis. Les prix sont remontés en flèche, pour atteindre un niveau très satisfaisant en fin de mois. Orange: La campagne de l'hémisphère sud, jusqu'alors sans relief, s'est assez bien terminée. L'offre a été déficitaire, principalement en raison d'un démarrage très tardif de la campagne de Naveline d'Espagne. Les cours des dernières Valencia de l'hémisphère sud, qui ont représenté l'essentiel de l'offre, ont pu être revalorisés et sont revenus à un niveau moyen. Pomelo: L'approvisionnement a été particulièrement léger et principalement constitué des derniers fruits d'Afrique du Sud et du Honduras. L'offre cubaine a été quasi nulle. De plus, les origines d'hiver n'ont été que peu présentes (fort déficit floridien, faiblesse de calibrage des fruits turcs, fêtes juives en Israël). Dans ce contexte, les prix affichent un niveau très soutenu pour la plupart des origines, malgré une demande en agrumes ralentie par la douceur des températures. Seul le Honduras réalise une performance en demi-teinte. Petits agrumes: La saison a commencé sous de meilleurs auspices qu'en 2004 pour les opérateurs espagnols, pratiquement seuls sur le marché en octobre. Les ventes, quoique loin d'avoir été euphoriques notamment en raison de températures encore sensiblement supérieures aux normales saisonnières, ont atteint un meilleur niveau qu'en octobre 2004. Les prix sont relativement satisfaisants pour les variétés améliorées sur lesquelles s'est concentrée la demande. Litchi: Contrairement au mois d'octobre 2004 où l'interruption de l'approvisionnement en litchi avait été de l'ordre d'une dizaine de jours, octobre 2005 marque une pause de près d'un mois durant laquelle le litchi a été totalement absent de la gamme des fruits exotiques. Il faudra attendre début novembre pour le voir réapparaître sur les marchés européens, avec le démarrage des campagnes d'exportation des pays de la zone de l'Océan indien (Île Maurice, Réunion, Afrique du Sud et Madagascar). Mangue: Après un regain de demande et de consommation en début de mois, le marché est resté au bord d'un dérapage dangereux sans pour autant chuter, alors que les circonstances d'approvisionnement l'y incitaient. Le Brésil a dominé l'approvisionnement européen en octobre. Moins représentée sur le marché français, cette origine laissait la place aux marchandises d'Israël et d'Espagne qui achevaient ou poursuivaient leurs campagnes d'exportation. Les cours se sont établis selon la variété et le mode de transport utilisé, entraînant un large éventail de prix. Ananas: La reprise d'activité amorcée en septembre s'est poursuivie, mais l'arrivée précipitée dès la semaine 41 de volumes importants d'ananas Sweet (MD-2) a sérieusement perturbé le marché que certains espéraient tranquille et régulier jusqu'à la fin du mois. Sur le marché de l'ananas avion, les ventes ont été beaucoup plus fluides avec des volumes toujours limités et une demande en adéquation avec l'offre. Fret maritime: Le mois d'octobre illustre la vulnérabilité du secteur du transport par reefer à des v

Mots-clés : importation; prix; consommation; offre et demande; marché; transport maritime; ananas (fruits); mangue; litchi; agrume; pomelo; orange douce; avocat; banane

Thématique : Commerce, commercialisation et distribution

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :