Publications des agents du Cirad

Cirad

La traction animale au coeur des stratégies des exploitations agricoles familiales en Afrique subsaharienne = Draft animal power at the core of strategies of family farms in sub-saharan Africa = La traccion animal como centro de las estrategias de las explotaciones agricolas familiares en Africa sub sahariana

Havard M., Fall A., Njoya A.. 2004. Revue d'Elevage et de Médecine Vétérinaire des Pays Tropicaux, 57 (3-4) : p. 183-190. Atelier international d'échange sur la Traction animale et les stratégies d'acteurs, 2003-11-17/2003-11-21, Bobo-Dioulasso (Burkina Faso).

Cet article fait une analyse comparative de trois situations contrastées d'utilisation de la traction animale: le bassin arachidier du Sénégal, le Nord-Cameroun et l'est du Burkina Faso. L'objectif est de caractériser les dynamiques de la traction animale dans les exploitations agricoles. Dans chaque situation, les données, collectées selon des méthodes et outils spécifiques et avec la collaboration de partenaires différents, n'ont pas permis de faire systématiquement des comparaisons entre les trois pays. Dans tous les cas, cette analyse montre que l'appropriation de la traction animale dans l'exploitation est un processus souvent difficile et progressif. La première étape est l'acquisition d'un attelage pouvant demander des années d'efforts. Elle engendre d'importantes transformations dans le fonctionnement du système de production de l'agriculteur qui doit chercher à équilibrer le disponible en force de traction, en surface agricole et en main-d'oeuvre. La traction animale favorise l'extension des superficies cultivées et renforce l'intégration agriculture élevage. Elle modifie l'organisation et la répartition du travail, et elle est source d'augmentation et de diversification des revenus. Enfin, elle créée de nouvelles tâches, comme l'élevage d'animaux de trait qui engendre des dépenses supplémentaires. A l'échelle des exploitations agricoles, les analyses font ressortir la variété des trajectoires d'équipements et donc la diversité des stratégies des agriculteurs pour accéder à la traction animale, puis la conserver. Elles confirment aussi le rôle pivot de la traction animale dans leur cycle de vie. A l'échelle du village, elles montrent le rôle déterminant des échanges de travail et de terre entre les exploitations dans le processus d'appropriation de la traction animale. Ce processus, qui doit encore être accompagné, est avancé dans le bassin arachidier, et il est en cours dans l'est du Burkina Faso et au Nord-Cameroun. Les priorités sont l'acquisition des at

Mots-clés : exploitation agricole familiale; Énergie animale; culture attelée; burkina faso; cameroun; sénégal

Thématique : Organisation, administration et gestion des entreprises ou exploitations agricoles; Ressources énergétiques et leur gestion

Documents associés

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :