Publications des agents du Cirad

Cirad

Evolution des systèmes d'irrigation et salinité des terres irriguées

Marlet S.. 2005. In : Hammani Ali (ed.), Kuper Marcel (ed.), Debbarh Abdelhafid (ed.). La modernisation de l'agriculture irriguée. Actes du séminaire Euro - Méditerranéen. 19 au 23 avril 2004, Rabat, Maroc : Projet INCO-WADEMED. Rabat : IAV Hassan II, p. 241-251. Séminaire Wademed sur la modernisation de l'agriculture irriguée, 2004-04-19/2004-04-23, Rabat (Maroc).

Le développement de l'irrigation s'est, dans la majorité des situations, accompagné de l'apparition de processus de salinisation, de sodisation ou d'alcalinisation des sols à des degrés d'importance divers. Si les situations apparaissent très variées en raison des caractéristiques du milieu naturel et des modalités de gestion de l'eau et des systèmes de culture, ces dégradations résultent pour l'essentiel de modes de gestion inappropriés dans les systèmes irrigués. En retour, des mesures correctives permettent souvent d'améliorer ces situations qui ne sont donc pas inéluctables. Ces inter-actions sont analysées sous l'éclairage de situations dont les évolutions ont été similaires en Egypte, au Pakistan, au Mali et au Maroc, présentés lors du séminaire PCSI 2002: "Vers une maîtrise des impacts environnementaux de l'irrigation" (Marlet et Ruelle, 2003[7]), (confort hydrique, remontée de la nappe, engorgement, salinisation des sols, programme de drainage, raréfaction des eaux de surface de bonne qualité, mobilisation de ressources souterraines, baisse du niveau des nappes, dégradation de la qualité des eaux). La salinisation des sols apparaît aussi comme un indicateur pertinent pour l'évaluation de la performance de ces systèmes irrigués. La période contemporaine est principalement caractérisée par un accroissement de la complexité sous l'influence conjointe d'une libéralisation des pratiques, d'une diversification de la demande et d'une raréfaction des ressources en eau. La mobilisation des eaux souterraines apparaît donc comme une solution intéressante pour les agriculteurs, mais elle s'accompagne aussi de nouvelles menaces sur la conservation des ressources en eau et du sol, et sur la durabilité des systèmes d'irrigation. L'impact réel de l'évolution des sols sur la productivité des systèmes de culture est mal connu. La modernisation de la gestion des systèmes irrigués passe alors par le développement et l'adaptation continue de nouveaux dispositifs pérennes de suivi et d'évaluation et d'outils de pilotage couplant différents critères hydrauliques, agronomiques, organisationnels et environnementaux. Des adaptations des méthodes de pilotage sont nécessaires, mais les responsables ne disposent généralement pas des informations nécessaires, ce qui entraîne des délais et des coûts élevés pour identifier des solutions. Cependant, les indicateurs liés à la salinité des sols sont très utiles car reflètent aussi les performances globales de ces systèmes.

Mots-clés : méthode d'irrigation; salinisation du sol; alcalinisation; conservation de l'eau; ressource en eau; drainage; eau souterraine; irrigation; mali

Documents associés

Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :