Publications des agents du Cirad

Cirad

Management de la qualité dans la filière ananas en Martinique

Saudubray F., Horry J.P., Marie Alphonsine P.A., Cros D., Soler A.. 2006. Fruits, 61 (1) : p. 39-53.

Introduction. À l'instar d'autres secteurs de produits destinés à l'alimentation humaine, une restructuration profonde de la filière ananas martiniquaise s'accomplit pour répondre à de nouvelles exigences de sécurité alimentaire et de protection de l'environnement: management de la qualité sur l'ensemble de la filière et exploitation de nouvelles variétés d'ananas. À partir de l'analyse des pratiques actuelles, les auteurs ont évalué les besoins de changements, puis proposé quelques outils pour la mise en oeuvre d'un système de production. Matériel et méthodes. Des enquêtes ont permis de connaître les pratiques et stratégies actuelles des producteurs d'ananas et d'établir une typologie des exploitations. Un comité de pilotage associant des représentants de l'ensemble de la filière élabore le système de management de la qualité en se basant sur la norme Agriconfiance®. De nouvelles variétés sont en cours d'évaluation pour couvrir au mieux les besoins en ananas de qualité pour la transformation ou pour la vente en frais. Résultats et discussion. Les écarts constatés entre recommandations et pratiques culturales sont apparus très variables mais souvent importants: trop d'intrants en général, soit les pesticides, soit les engrais, soit les deux. Le système de management appliqué repose sur un contrat entre une coopérative et les producteurs. Les règles de qualité sont fixées dans deux cahiers des charges, l'un concernant la qualité de la production au champ, l'autre, la qualité du fruit pour l'usine. Un système de traçabilité à l'échelle de la parcelle a été élaboré. Il permet la prévision et l'enregistrement de toute activité liée à la production, avec la parcelle comme unité de base. Enfin, de nouvelles variétés hybrides sélectionnées par le Cirad ont pu être testées dans le nouveau processus de transformation de la coopérative, donnant de meilleurs résultats que l'ancienne variété Cayenne lisse. Conclusion. La restructuration de la filière ananas en Martinique résulte avant tout de considérations économiques. Cette démarche a conduit au développement d'un programme global d'assurance qualité, avec instauration d'un système de traçabilité parcellaire, destiné à garantir la sécurité alimentaire. Une homogénéisation des pratiques culturales est nécessaire, en se rapprochant des recommandations pour améliorer la qualité. Elles pourraient être rassemblées dans un guide de culture spécifique. L'adoption de nouvelles variétés d'ananas permettant d'obtenir de meilleurs rendements de transformation ainsi qu'une qualité accrue du produit frais ou transformé sera aussi un élément déterminant du succès de la démarche. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : qualité; fruits; essai de variété; protection de l'environnement; sécurité alimentaire; conduite de la culture; ananas comosus; martinique; filière

Thématique : Economie de la production

Documents associés

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :