Publications des agents du Cirad

Cirad

Marché européen, février 2006 : repères. Banane, avocat, orange, pomelo, petits agrumes, litchi, mangue, ananas, fret maritime

Imbert E., Hébrard V., Delanoue C., Gerbaud P., Paqui T., Bright R.. 2006. Fruitrop (Ed. Française) (133) : p. 12-22.

Banane: La prolongation du sous-approvisionnement a permis de réaliser à nouveau une excellente performance, malgré la fin du système des quotas. L'offre Afrique/Antilles est restée notablement déficitaire et les arrivages en provenance d'Amérique latine ne se sont pas développés de façon sensible, sauf ponctuellement sur certains marchés. Les prix progressent de plus de 15% par rapport à la moyenne. Avocat: La performance est en demi-teinte, en particulier après l'excellent résultat de janvier. L'offre est restée sensiblement déficitaire, tant en Hass qu'en variétés vertes. Les volumes mexicains ont été exceptionnellement soutenus, mais n'ont pu compenser la faiblesse des apports des origines méditerranéennes. Néanmoins, les ventes ont été laborieuses en raison d'une demande ralentie, principalement par le niveau élevé des prix de détail. Dans ce contexte, les cours ont graduellement baissé, pour atteindre un niveau inférieur à la moyenne en fin de mois. Orange: Le mois de février marque un tournant dans la campagne 2005/2006 d'orange d'hiver. L'approvisionnement, déficitaire depuis octobre, a commencé à s'élargir considérablement avec, en fin de mois, l'entrée en pleine production des vergers de Navelate d'Espagne. Ainsi, le marché, très satisfaisant en début de mois, s'est graduellement fragilisé, d'autant que la demande s'est montrée relativement lente. Les prix, soutenus en début de mois, se sont progressivement érodés, pour atteindre un niveau inférieur à la moyenne en fin de mois. Pomelo: Le bilan est en demi-teinte. Le prix mensuel affiche un niveau supérieur à la moyenne, mais la revalorisation est bien maigre au vu d'un déficit d'offre encore plus marqué qu'en janvier, en raison du déclin précoce de la campagne floridienne. Les ventes ont été très laborieuses pour toutes les origines. Si les opérateurs turcs affichent une nette progression du chiffre d'affaires, il n'en va pas de même pour Israël qui ne réalise qu'une performance moyenne. Le bilan est encore plus mitigé pour la Floride, le niveau qualitatif de certaines marques ayant été décevant. Petits agrumes: La demande s'est nettement ralentie, comme tous les ans à cette période. Malgré un contexte globalement déficitaire en raison de la faiblesse de la campagne de petits agrumes tardifs en Espagne, seules les origines dont la gamme est principalement composée de variétés haut de gamme réalisent une bonne performance. Israël, et dans une moindre mesure le Maroc, réalisent un mois satisfaisant. A l'inverse, la situation a été beaucoup plus difficile pour l'Espagne. Litchi: La campagne d'exportation de litchi de la zone de l'Océan indien s'est achevée progressivement au cours du mois de février. Les fruits de Madagascar et d'Afrique du Sud ont encore dominé le marché européen, mais avec des quantités en forte baisse. La fin de la commercialisation des litchis a été simultanée pour les deux origines, laissant un marché presque vide. Seules quelques livraisons d'Australie par voie aérienne ont assuré la présence du litchi sur le marché en fin de mois. Il faudra attendre la fin mars ou le début avril pour retrouver un approvisionnement un peu plus soutenu, avec les premiers arrivages de Thaïlande par avion. Mangue: Le marché européen de la mangue a été largement dominé par le Pérou, avec un équilibre relatif tout au long du mois de février. Dans le détail, l'évolution des ventes a été inverse de celle de la même période en 2005. Alors que les prix se redressaient en seconde quinzaine du mois l'année dernière, ils s'effritaient cette année sous l'effet d'une forte progression, inattendue, de l'offre. Le cumul des livraisons du Pérou et du Brésil entraînait la formation progressive de stocks, notamment sur les marchés du nord de l'Europe, réceptionnaires directs de ces marchandises. Ananas: Comme en janvier, février a été marqué par quelques soucis logistiques qui ont perturbé l'approvisionnement, entraînant des retards qui ont permis de renforcer la demande. Si l'offr

Mots-clés : offre et demande; importation; prix; promotion des ventes; marché; transport maritime; ananas (fruits); mangue; litchi; agrume; pomelo; orange douce; avocat; banane; afrique; antilles françaises; europe; france

Thématique : Commerce, commercialisation et distribution

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :