Publications des agents du Cirad

Cirad

Detecting natural canopy gaps in Amazonian rainforest

Colson F., Gond V., Freycon V., Bogaert J., Ceulemans R.. 2006. Bois et Forêts des Tropiques (289) : p. 69-79.

En établissant des conditions particulières, les chablis contribuent au maintien de la richesse spécifique des forêts. L'étude présentée sur les chablis dans les forêts de Guyane française s'appuie sur des images Spot de 20 m de résolution, qui ont permis de détecter les trouées dans la canopée, sur une large échelle. Les structures et l'écologie de onze trouées sont analysées sur le terrain, au sol et dans la canopée: la repousse à l'intérieur du chablis, les indices foliaires, les espèces d'arbres concernées par la chute ainsi que la topographie du site. À partir de ces données, chaque chablis est cartographié et localisé finement grâce au Gps (Global positioning system). Un filtre d'image binaire, comprenant trois bandes spectrales (visible, proche infra rouge, infrarouge à courtes longueurs d'onde), différencie les chablis de leurs environnements forestiers. Les résultats montrent que la trouée doit potentiellement occuper 25 à 50% du pixel pour être détectée. La vigueur de la repousse (hauteur et densité) empêche la détection des chablis trop anciens, en cours de fermeture. Les variations topographiques, les ombres et la position relative du chablis dans le pixel influencent également la qualité de la détection. Cette étude nécessite d'autres développements pour améliorer la résolution de l'image satellitaire ainsi que le filtre de détection, afin de pouvoir étudier, à l'échelle du paysage, ce processus caractéristique de la dynamique des forêts tropicales.

Mots-clés : forêt tropicale humide; Écologie forestière; dégât du au vent; satellite; télédétection; paysage; amazonie

Documents associés

Article (b-revue à comité de lecture)

Agents Cirad, auteurs de cette publication :