Publications des agents du Cirad

Cirad

Premier cas : un partenariat sur la sélection du sorgho et la préservation de l'agrobiodiversité au Burkina Faso

Vom Brocke K., Taonda J.B., Barro-Kondombo C.P., Millogo-Sorgo M.C., Some L.. 2006. In : Lançon Jacques (ed.), Floquet Anne (ed.), Weltzien Eva (ed.). Partenaires pour construire des projets de sélection participative : Actes de l'atelier-recherche, 14-18 mars 2005, Cotonou, Bénin. Montpellier : CIRAD, p. 23-31. Atelier - Recherche sur la Gestion du Partenariat dans les Projets de Sélection Participative, 2005-03-14/2005-03-18, Cotonou (Bénin).

Le sorgho (Sorghum bicolor (L) Moench) est la principale céréale cultivée au Burkina Faso et la deuxième au Mali. Une diversité variétale importante est gérée par les agriculteurs pour divers objectifs de production. Malgré le fort accroissement des besoins alimentaires prévus pour ces deux pays pour les 20 prochaines années, les rendements en sorgho sont restés faibles et l'augmentation de la production est essentiellement due à l'extension des surfaces emblavées, de plus, le sorgho subit une érosion génétique. L'objectif du projet est donc, de concilier le maintien de la biodiversité du sorgho et l'accroissement de la productivité en développant une large gamme de nouvelles variétés performantes et adaptées aux conditions climatiques locales et aux besoins et préférences des agriculteurs. Leur diffusion devrait contribuer à préserver la biodiversité du sorgho. Le projet a conduit de sept activités: un atelier de lancement, des diagnostics participatifs, la caractérisation de la biodiversité, la création variétale et la création d'un système spatialisé sur l'environnement du sorgho. Ces activités impliquent des équipes pluridisciplinaires de recherche, des services de développement et des organisations paysannes. Pour faciliter la participation et assurer la transparence pour tous les acteurs, l'organisation institutionnelle comprend plusieurs comités de concertation qui se réunissent au moins une fois par an. Les organisations paysannes sont majoritaires dans les instances de décisions et d'exécution.

Mots-clés : sorghum; amélioration des plantes; biodiversité; variété; accroissement de production; agriculteur; participation; conception de projet; burkina faso

Documents associés

Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :