Publications des agents du Cirad

Cirad

Utilisation de modèles de simulation pour élaborer une stratégie de gestion collective des lisiers de porcs à Grand Ilet, Salazie - la Réunion

Medoc J.M., Guerrin F.. 2006. Montpellier : CIRAD, 71 p..

A Grand Ilet, localité du cirque de Salazie située dans le nord-est de la Réunion, 51 élevages de porcs sont engagés dans une démarche de mise aux normes et d'application de la réglementation environnementale à la demande des services de l'Etat (Daf). Près de 22 000 m3/an de lisier de porcs doivent être gérés en relation avec 2 700 t/an de fumier de volailles et 2 700 t/an de lisier de poule, alors que la surface disponible dans cette zone de montagne n'est que de 186 ha, dont 75 ha seulement sont cultivés. Ce rapport présente la façon dont nous accompagnons les acteurs agricoles de Grand Ilet pour concevoir une solution de gestion collective de leurs effluents en utilisant des modèles de simulation que nous avons développés. A cet effet, une approche par étapes a été mise en oeuvre. Le bilan entre l'offre en effluents produits par les élevages de Grand flet et la demande potentielle en matières organiques des cultures de la zone Nord-Est de la Réunion a été réalisé. Ce bilan a permis de conclure à l'impossibilité d'exporter les lisiers de Grand Ilet, conduisant au choix de l'implantation sur place d'une unité de traitement gérée collectivement par les éleveurs. Le choix du procédé de traitement a été réalisé en utilisant le modèle Macsizut en interaction avec les acteurs pour comparer les rapports coût-efficacité de 11 procédés agréés par l'Agence de l'Eau Loire-Bretagne. Le procédé retenu est basé sur la centrifugation du lisier suivie d'une nitrification-dénitrification. L'utilisation du modèle Approzut nous a permis de tester trois stratégies d'approvisionnement de la future unité de traitement permettant de coordonner les collectes de lisier auprès des 51 élevages de porcs, de manière à éviter tout débordement de stock et limiter les ruptures de stock de lisier à traiter. Une stratégie d'approvisionnement "réactive", basée sur la connaissance des stocks de lisier des éleveurs, nous paraît la meilleure, car plus adaptative et plus robuste face aux aléas. Cette option devrait être discutée prochainement avec les acteurs de Grand Bet en prenant en compte d'éventuels réajustements du projet. L'utilisation du système multi-agents Biomas, non encore réalisée à ce jour, est envisagée pour simuler et évaluer globalement le fonctionnement de la "supply chain" constituée par les flux de biomasse générés par la gestion des lisiers de porcs à Grand flet (production, collecte, traitement, écoulement des coproduits issus du traitement).

Documents associés

Document technique

Agents Cirad, auteurs de cette publication :