Publications des agents du Cirad

Cirad

Identification of QTL related to fat content, seed size and sensorial traits in Theobroma cacao L.

Lanaud C., Boult E., Clapperton J., Koffi N.J.N., Cros E., Chapelin M., Risterucci A.M., Allaway D., Gillmore M., Cattaruzza A., Fouet O., Clément D., Petithuguenin P.. 2005. In : 14th International Cocoa Research Conference. Proceedings : rumo a uma economia sustentavel do cacau - quais as estrategias para este fim ?. Lagos : Cocoa Producers' Alliance, p. 1119-1126. Conférence Internationale sur la Recherche Cacaoyère. 14, 2003-10-13/2003-10-18, Accra (Ghana).

Un abordage pour la cartographie du génome a été développé avec l'intention d'obtenir une plus grande connaissance de la base génétique des trais de qualité du cacao suivants: goût, teneur en grasse et poids de la fève. La recherche fut conduite sur un progène localisé à la station de recherches du CNRA à Divo (Cote d'Ivoire), correspondant au croisement de UPA402 x UF676. UPA402 est un Forastero de l'Amazonie Supérieure, et UF 676 est un clone Trinitario Les cherelles ont été récoltées de ces plantes pendant deux saisons différentes: en 1997, dans 97 plantes pollinisées par Catongo, et en 2001, dans 112 plantes pollinisées par Catongo et pollinisées en ouvert. Les fèves fraîches obtenues à partir de ces cherelles furent fermentées in situ d'une façon homogène, en utilisant la méthode de micro fermentation. Les traits sensorials, évalués par un groupe de 10 goûteurs dans les installations de Masterfoods à Slough, ont été: intensité du cacao, floral, goût de vin et de fruits, intensité d'astringence, amertume et viscosité. La teneur de graisse et le poids des fèves furent aussi calculés. La carte fut établie avec 19 marqueurs, comprenant 82 micro-satéllites, utilisant un logiciel 3 JoinMap V 3.0. Les analyses de QTLs furent effectuées à l'usage de QTL V 3.0; une cartographie d'intervalle, des analyses de marqueurs simples et le test de classement Kruskall et Wallis furent employés pour évaluer l'importance des QTLs. Plusieurs QTLs furent identifiés pour chacun des traits. Trois QTLs, qui in toto expliquent plus de 50% des variations phénotypiques de la teneur en graisse (évalués par NIRS) furent identifiés sur les chromosomes 1,4 et 9. En ce que concerne le poids des fèves, on a pu identifier trois QTLs importants sur les chromosomes 6, 8 et 9 ce qui explique plus de 50% des variations de ce trait. Des QTLs ont été aussi identifiés en ce que concerne les traits sensorials. Une zone d'environ 20cM localisée sur le chromosome I paraît être d'importance particulière dans les goûts aromatiques. Elle contient une QTL pour le goût du cacao, ce qui explique 15% de la variation de ce trait, une QTL pour le goût floral, une QTL pour le goût de Vin et une QTL pour les goûts de fruits, ce qui explique 10 à 12% de la variation de chacun de ces traits. Deux autres QTLs apparentées au goût floral ont été identifiés sur les chromosomes 4 et 9, et une QTL pour le goût de fruits fut identifié sur le chromosome 7. Les QTLs pour l'astringence ont été identifiés sur les chromosomes 2, 7 et 9. Une QTL pour l'amertume fut identifiée sur le chromosome 2, co-localisée avec celle apparentée à l'astringence. Ces résultats indiquent clairement que les traits sensorials, la teneur en graisse et le poids des fèves dépendent des origines génétiques et pas seulement des processus de post récolte. Il serait donc possible d'apporter des améliorations aux variétés en ce que concerne ces traits, par l'accumulation d'allèles de QTLs favorables en faisant appel à une Sélection Assistée de Marqueurs.
Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :