Publications des agents du Cirad

Cirad

Méthode d'évaluation des bananiers vis-à-vis des maladies de conservation induites par le Colletotrichum musae (Berk. & Curt.) ARX

De Lapeyre de Bellaire L., Chillet M., Chilin-Charles Y.. 2005. Cahier des Techniques de l'INRA (spéc.) : p. 135-138.

Les maladies de conservation (anthracnose de blessure, anthracnose de quiescence, pourritures de couronnes) sont des facteurs qui limitent fortement la commercialisation des bananes exportées. Le Colletotrichum musae est à l'origine des deux formes d'anthracnose, tandis qu'un complexe parasitaire plus important est impliqué dans les pourritures de couronnes: C. musae, mais aussi d'autres espèces parmi lesquelles des Fusarium, des Verticillium, des Botryodiplodia. La sensibilité à ces maladies est variable en fonction des zones de production, mais aussi en fonction du stade de maturité des fruits, et la lutte est essentiellement chimique. Les variétés de bananiers cultivées pour l'exportation, sont triploïdes et généralement fortement stériles. Ceci complique les schémas d'amélioration génétique et peu de produits issus de l'amélioration ont été diffusés à ce jour. Par le passé, les objectifs des programmes d'amélioration génétique des bananiers ont essentiellement concerné l'obtention de variétés résistantes aux cercosporioses des bananiers et à la maladie de Panama. Aujourd'hui, les caractères relatifs à la qualité des fruits sont intégrés dans les programmes d'amélioration. (Résumé d'auteur)

Documents associés

Article (c-revue sans comité de lecture)

Agents Cirad, auteurs de cette publication :