Publications des agents du Cirad

Cirad

Marché européen, septembre 2006 : repères. Banane, avocat, orange, pomelo, litchi, mangue, ananas, fret maritime

Imbert E., Gerbaud P., Paqui T., Bright R.. 2006. Fruitrop (Ed. Française) (139) : p. 13-22.

Banane: Le prix moyen affiche un niveau sensiblement inférieur à celui de 2005, mais légèrement supérieur à la moyenne. L'approvisionnement a été mesuré. Les arrivages africains accusent un recul de 7% par rapport à la moyenne triennale, alors que le déficit des livraisons antillaises s'est accentué, dépassant les 20%. De même, les exportations équatoriennes, toutes destinations confondues, ont été légèrement inférieures à celles des années précédentes (remontée forte du prix FOB et du fret), alors que les envois de Colombie ont repris le chemin de la baisse. La demande locale s'est montrée assez morose comme tous les ans en septembre, mais les prix détail relativement attractifs et les mises en avant plus nombreuses ont joué un rôle positif. En revanche, l'activité export a été assez teme. Avocat: Le marché du Hass s'est montré très difficile durant les deux premières décades. Malgré des arrivages très limités, l'offre a été particulièrement large et d'un niveau qualitatif souvent hétérogène, en raison des volumes très importants de fruits péruviens, sud-africains et chiliens invendus en août. Les prix sont restés à un niveau plancher, inférieur au coût de revient, jusqu'en toute fin de mois. Dans ce contexte, les exportations de variétés vertes ont été principalement orientées vers les marchés d'Europe du Nord. Orange: Le marché est resté largement sous-approvisionné. D'une part, les livraisons sud-africaines se sont maintenues à un niveau nettement inférieur à la normale, alors que les stocks disponibles en début de mois étaient extrêmement faibles, en particulier pour les calibres recherchés tels que 72/88 (cumul d'arrivages fin août en recul d'environ 40% par rapport aux deux années précédentes). D'autre part, les livraisons argentines dans I'UE ont enregistré un recul de près de 30% par rapport à la moyenne triennale, les exportateurs ayant privilégié le marché russe. Les cours, orientés à la hausse, ont été très soutenus. Pomelo: Le sous-approvisionnement a été nettement moins marqué. qu'en juillet et août, mais est resté significatif. Le Mexique a été très présent. Les livraisons du Yucatan ont été nettement supérieures à celles des années précédentes et ont été complétées par les premières exportations vers I'UE de fruits du Michoacán. Les apports sud-africains ont aussi été supérieurs à la moyenne. Cependant, les livraisons du Honduras ont vraisemblablement été légèrement inférieures à la moyenne et la campagne cubaine a été retardée. De plus, aucun stock n'était disponible en début de mois et les circuits commerciaux étaient vides. Ainsi, les prix sont restés stables et très supérieurs à la moyenne durant tout le mois. Litchi: La campagne d'exportation de litchi d'Israël s'est achevée avec trois semaines d'avance par rapport à l'année dernière, laissant le marché européen bénéficier des seules livraisons espagnoles. La forte diminution de l'approvisionnement a favorisé une hausse rarement atteinte pour les prix des produits espagnols, qui ont profité de l'absence de concurrence. Le manque de produit s'accélérait en seconde quinzaine du mois avec la fin de campagne de l'Espagne. L'absence de litchi sur le marché européen devrait se prolonger jusqu'au démarrage de la campagne d'exportation de la zone de l'Océan indien. Mangue: En septembre, l'approvisionnement en mangue du marché européen a reposé sur les livraisons d'Israël et du Brésil, avec des volumes brésiliens augmentant progressivement et dominant ceux d'Israël. Si la demande est restée assez faible tout au long du mois, les volumes mis en marché lui ont été inférieurs, favorisant le maintien de cours soutenus, surtout pour les mangues bateau. L'Espagne a, quant à elle, démarré sa campagne d'expéditions avec des produits intermédiaires entre qualité avion et bateau. Cette origine a profité incontestablement de la limitation des envois israéliens pour conforter le créneau commercial initié il y a deux saisons. Le marché de la mangue avion s'est révélé plus tendu

Mots-clés : promotion des ventes; prix; importation; marché; transport maritime; ananas (fruits); mangue; litchi; pomelo; orange douce; avocat; banane; france; europe

Thématique : Commerce, commercialisation et distribution

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :