Publications des agents du Cirad

Cirad

Modélisation des systèmes de production coton-céréales-élevage en zone cotonnière du Burkina-Faso, mission exploratoire : rapport de mission Burkina-Faso du 9 au 20 décembre 2006

Andrieu N.. 2006. Montpellier : CIRAD-TERA, 21 p.. numero_rapport: CIRAD-TERA N° 75-06.

L'objet de la mission était double: (1) participer à la formation UML organisée par le Cirad à Ouagadougou du 11 au 13 décembre (2) préparer mon expatriation potentielle (premier semestre 2007) sur un poste au Cirdes visant à co-construire avec les agriculteurs des outils (rôle important de la modélisation conceptuelle et informatique) de diagnostic et de discussion pour améliorer l'articulation entre systèmes de culture et d'élevage en zone cotonnière. La formation était organisée par Jean-Pierre Muller de l'UPR Green et destinée aux chercheurs de la sous-région intéressés par la modélisation. L'UML est un langage graphique de modélisation facilitant le dialogue entre thématiciens-modélisateurs et informaticiens. Il s'agit d'un langage que j'utilise déjà dans mes recherches. Participer à cette formation me permettait donc de mettre à jour mes connaissances. Cela me permettait également d'identifier des partenaires potentiels intéressés par la modélisation (chercheur intéressé par une thèse en modélisation, chercheur de l'université de Bobo Dioulasso travaillant sur les flux de carbone...). L'expatriation au Burkina-Faso est envisagée pour le premier trimestre 2007. Mon projet scientifique pour cette expatriation fait le pari que la modélisation peut servir d'objet intermédiaire entre chercheurs et producteurs et faciliter la conception d'innovations organisationnelles pour des systèmes durables articulant agriculture et élevage. Avec des chercheurs du Cirdes un projet a été soumis à l'appel d'offre Corus sur cette thématique. Le séjour à Bobo Dioulasso a été marqué par trois jours de terrain à Koumbia (un des deux villages proposés comme terrain d'étude du projet) pour des enquêtes exploratoires en exploitation agricole afin de mieux cerner la réalité des contextes de production et la diversité des systèmes en vue de leur modélisation. J'ai ensuite participé durant 2 jours au comité de pilotage du projet Teria (dont le projet Corus se veut la continuité). Cela m'a permis de rencontrer les partenaires avec lesquels je serai potentiellement amenée à travailler (chercheurs et agriculteurs).

Documents associés

Rapport de mission

Agents Cirad, auteurs de cette publication :