Publications des agents du Cirad

Cirad

L'écorce et le noyau : les relations entre Banque mondiale, Etat, ONG et entreprises pétrolières au Tchad

Van Vliet G., Magrin G.. 2007. In : L'Etat malgré tout ? Acteurs publics et développment", XXIIIèmes Journées du Développement de l'AssociationTiers-Monde, Mons, Belgique, 14 - 16 mai 2007. s.l. : s.n., 13 p.. Journées du Développement de l'Association Tiers-Monde. 23, 2007-05-13/2007-05-16, Mons (Belgique).

Au Tchad, où I'Etat gouverne dans une situation caractéristique de basse gouvernabilité, nous tentons de comprendre et de modéliser comment l'exploitation de la ressource pétrolière modifie les interactions entre trois acteurs globaux (la Banque Mondiale, un consortium de firmes pétrolières et les ONG internationales) et deux acteurs locaux (l'Etat et les ONG locales). En partant de l'idée que toute organisation tend à remplir des fonctions de production essentielles, en son centre, et des fonctions de création de légitimité, à sa périphérie, nous défendons l'hypothèse qu'une meilleure connaissance des interactions entre le centre et la périphérie à l'intérieur des différentes organisations permet de jeter un regard différend sur les interactions entre organisations de niveau local, national et global dans le cas d'une exploitation pétrolière dans un pays du Sud. L'approche nous a conduit à distinguer les riches - mais vains ? - dialogues entre les périphéries des organisations, alors que les principales décisions se prennent entre les centres. Elle a aussi éclairé la difficulté, pour l'Etat Tchadien, d'imaginer un futur sans bailleurs: il s'agit en effet d'une organisation dont la fonction de "périphérie" est aujourd'hui assurée par des organisations du niveau global (bailleurs de fonds et ONG). Nous proposons, dans le cadre d'une échographie des organisations, de nouvelles pistes pour des études comparatives sur les économies minières au Sud.

Documents associés

Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :