Publications des agents du Cirad

Cirad

Gestion des risques environnementaux liés à l'activité agricole en zone bananière Guadeloupéenne : référentiels environnementaux des principales cultures

Bonin M., Cattan P.. 2007. Paris : CIRAD, 45 p..

Dans un contexte de pollution d'origine agricole des eaux et des sols apparaît un besoin de qualifier les manières de produire et d'en évaluer les impacts environnementaux. Afin de fournir un état des lieux de l'impact environnemental des activités agricoles, nous avons réalisé des référentiels environnementaux, qui constituent une synthèse des connaissances disponibles. Il s'agit de pouvoir juger d'une pratique par rapport aux risques environnementaux qu'elle présente, aux raisons qui la sous-tendent, aux volumes en jeu (importance économique, surfaces concernées,...), ainsi que par rapport aux évolutions (en développement ou en déclin). Nous présentons ici un prototype de fiches pour quelques cultures. Pour chaque culture, la démarche s'est déroulée en trois étapes: - bibliographie (sur les itinéraires techniques, les pratiques locales et leur impact sur l'environnement, les lacunes de connaissances); - entretiens auprès d'expert, afin d'obtenir des compléments d'information, des solutions pour limiter les atteintes à l'environnement et les conséquences potentielles de ces solutions sur les exploitations, ainsi que les limites à ces solutions; - entretiens avec des agriculteurs afin d'obtenir également des compléments d'information, des solutions et limites/difficultés rencontrées. Au total, 23 personnes ont été enquêtées. Le choix des cultures a été réalisé en fonction de leur importance en zone bananière, de leur impact environnemental potentiel et de la disponibilité d'information. Banane et canne à sucre sont les cultures d'exportation incontournables. L'igname représente l'essentiel de la culture des légumes racines; les agrumes l'essentiel de l'arboriculture fruitière. La tomate et les fleurs, du fait d'une marge brute élevée, ont potentiellement des retombées économiques importantes. Par ailleurs, la quantité d'intrants préconisés laisse supposer un fort impact environnemental de ces cultures. Il en est de même de l'ananas, qui a tendance à se développer en zone bananière.
Document technique

Agents Cirad, auteurs de cette publication :