Publications des agents du Cirad

Cirad

Accès à une culture commerciale, le coton, et circuits traditionnels d'échange de semences de sorgho

Delaunay S., Tescar R.P., Sorgho-Millogo M.C., Oualbégo A., Vom Brocke K., Lançon J.. 2007. In : Bazile Didier (ed.), Weltzien Eva (ed.). Agrobiodiversités, colloque international sur la gestion des ressources génétiques en zone de savanes d'Afrique de l'Ouest, Bamako, Mali, 15-18 mai 2007 : diaporamas. Montpellier : CIRAD, (26 vues). Colloque International sur la Gestion des Ressources Génétiques en Zone de Savanes d¿Afrique de l¿Ouest, 2007-05-15/2007-05-18, Bamako (Mali).

La plupart des cultivateurs de sorgho produisent leurs propres semences ou les obtiennent par l'échange. L'échange de semences renforce la solidarité au sein d'un groupe et favorise une gestion des risques dans des conditions de culture particulièrement précaires. Notre étude, dans cinq villages au Burkina Faso, vise à caractériser les échanges de semences de sorgho, et à vérifier si leurs fréquences ou leurs modalités peuvent être modifiées dans un village produisant une culture commerciale, en l'occurrence, du coton. Les résultats montrent que la plupart des mouvements de semences sont gratuits ou non marchands, et ils tendent à suivre des règles traditionnelles. Ainsi, l'échange a le plus souvent lieu entre personnes de même village, de même ethnie ou de même famille. Néanmoins, ces pratiques ne sont pas exclusives et elles coexistent avec des échanges entre personnes non apparentées et de villages éloignés. L'étude sur les pratiques des agriculteurs cotonniers montre que les réseaux informels d'échange ne sont pas menacés par le coton et qu'ils s'ouvrent à de nouveaux membres. L'organisation sociale engendrée par le coton a favorisé le développement d'échanges nouveaux, entre amis, alors que dans le village sans coton, les échanges sont restés essentiellement familiaux.
Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :