Publications des agents du Cirad

Cirad

Accompagner les décisions collectives pour la gestion des systèmes semenciers : bilan de deux expériences

Abrami G., Bazile D., Trébuil G., Le Page C., Bousquet F., Dionnet M.. 2007. In : Bazile Didier (ed.), Weltzien Eva (ed.). Agrobiodiversités, colloque international sur la gestion des ressources génétiques en zone de savanes d'Afrique de l'Ouest, Bamako, Mali, 15-18 mai 2007 : diaporamas. Montpellier : CIRAD, (28 vues). Colloque International sur la Gestion des Ressources Génétiques en Zone de Savanes d¿Afrique de l¿Ouest, 2007-05-15/2007-05-18, Bamako (Mali).

Nous avons utilisé une démarche de recherche participative nommée modélisation d'accompagnement dans deux cas de gestion de systèmes semenciers céréaliers: le sorgho au Mali et le riz inondé de bas-fond au Nord-est de la Thaïlande. Le principe de cette démarche est d'impliquer chercheurs, décideurs, agents du développement et acteurs locaux dans la construction, la discussion et la critique de modèles de leur système semencier. Ce travail se fait dans des ateliers collectifs en recourant notamment à des outils graphiques, des jeux de rôles ou à l'utilisation directe de l'ordinateur. Ces outils sont utilisés en vue d'expliciter les pratiques et de confronter les points de vue, l'objectif final étant d'accompagner la réflexion sur des modes de gestion collectifs. Au Mali nous avons travaillé à l'échelle du village où nous nous sommes intéressés à la dynamique de la diversité variétale en vue de la mise en place de structures de gestion collective des semences. Nous avons mené 4 ateliers de jeux de rôle et un atelier de modélisation participative avec des paysans issus de 5 zones climatiques différentes. En Thaïlande nous avons travaillé à l'échelle nationale et nous nous sommes intéressés au système semencier formel en vue travailler sur l'adéquation entre demande des paysans et possibilités d'approvisionnement. Nous avons mené 2 ateliers de jeu de rôle avec des paysans de 4 villages différents, 2 ateliers de jeu de rôle avec des représentants de l'ensemble des acteurs du système semencier, puis une dizaine d'ateliers individuels de confrontation au modèle. Dans les 2 cas, nous disposons maintenant d'une représentation simplifiée du système acceptée par tous, et nous avons provoqué rencontres, échanges et réflexions entre des acteurs qui ne se connaissaient pas. En Thaïlande, après avoir défini des scénarios, le processus a connu une fin naturelle par défaut d'implication des partenaires locaux. Mali le processus qui devrait se poursuivre avec l'identification et la simulation de scénarios.

Documents associés

Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :