Publications des agents du Cirad

Cirad

Organisation paysanne au Brésil : capital social, réciprocité et valeurs humaines

Sabourin E.. 2007. Revue du MAUSS.

L'approche participative du développement "durable", le désengagement de l'Etat des appuis directs à l'agriculture paysanne et familiale, la segmentation des politiques et programmes publics ont conduit les collectifs d'agriculteurs à assumer de nouveaux rôles, justifiés par les agences de développement sur la base des vertus associées au capital social des communautés rurales et de leurs organisations. Les explications quant à l'origine du capital social évoquent toutes la mobilisation de valeurs humaines (confiance, responsabilité, justice) qui seraient insérées dans les pratiques sociales et culturelles. A partir d'exemples en milieu rural brésilien, cette communication examine dans quelles conditions et selon quelles modalités, les diverses formes d'organisation des agriculteurs parviennent à maintenir ou à garantir la production de ces valeurs humaines, y compris via des structures économiques et productives généralement destinées à les intégrer au système de libre-échange. Les exemples mobilisés concernent les formes d'entraide paysanne, les associations et coopératives agricoles, la gestion de ressources communes, mais également les nouveaux dispositifs d'interaction entre organisations paysannes et services publics. (Résumé d'auteur)

Thématique : Sociologie rurale et sécurité sociale

Documents associés

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :