Publications des agents du Cirad

Cirad

Diagnostic de la cocoteraie paysanne du littoral ivoirien

Assa R.R., Konan J.L., Nemlin J., Prades A., Agbo N¿zi G., Sié R.S.. 2006. Sciences et Nature. Série A, Biosciences Agronomie Environnement Biotechnologie, 3 (2) : p. 113-120.

Le cocotier qui représente la principale culture de rente des populations du littoral ivoirien est peu valorisé. Les enquêtes réalisées montrent que la cocoteraie paysanne du littoral est caractérisée par un vieux verger peu productif. En général, les planteurs sont analphabètes avec un âge moyen de 45 ans. Trois cultivars de cocotier sont rencontrés à différentes proportions. Il s'agit du Grand Ouest Africain, de l'hybride PB121 et du Nain Rouge de Cameroun occupant respectivement 64,29%, 32,65% et 3,06% des surfaces cultivées. Les fruits matures servent essentiellement à produire du coprah, commercialisé aux industriels. En milieu traditionnel, l'huile est extraite selon la voie humide par 21,13 des paysans qui la commercialisent au Sud- Est du pays, où il y a un important marché de vente. Au Sud-Ouest, les noix fraîches sont surtout vendues pour la consommation. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : utilisation; coprah; fruits; variété; enquête sur exploitations agricoles; cocos nucifera; côte d'ivoire; cultivar

Thématique : Structure agraire; Génétique et amélioration des plantes; Commerce, commercialisation et distribution

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :