Publications des agents du Cirad

Cirad

Evolutions des pratiques agropastorales et changements climatiques en zone soudano-sahélienne d'Afrique de l'Ouest : proposition d'un modèle conceptuel de l'interaction climat-écosystèmes de production agropastoraux

Vall E., Andrieu N., Dugué P., Richard D., Tou Z., Diallo M.A.. 2008. In : Atelier sous Régional : Changements climatiques et interactions élevage environnement en Afrique de l'Ouest, 11-15 février 2008, Niamey, Niger. s.l. : s.n., 15 p.. Atelier sous Régional Changements Climatiques et Interactions Elevage Environnement en Afrique de l'Ouest, 2008-02-11/2008-02-15, Niamey (Niger).

Dans les zones soudano-sahéliennes de l'Afrique de l'ouest les impacts cumulés du changement climatique global (CCG) et de la pression anthropique via les pratiques agro-pastorales hypothèquent la durabilité des écosystèmes exploités par les éleveurs et les agriculteurs. II est urgent de comprendre: (i) Comment ceux-ci perçoivent le CCG et quelles sont leurs stratégies d'adaptation face au CCG et aux aléas climatiques? (ii) Quel sera l'impact de ces stratégies sur les performances des systèmes de production et sur les ressources naturelles? La communication propose d'abord un modèle conceptuel rendant compte des interactions entre: (a) le climat et ses évolutions actuelles; (b) les espaces/ressources agro-sylvo-pastoraux des écosystèmes exploités par les agriculteurs et les éleveurs (sol, eau, pâturages, biodiversité,...); (c) les systèmes agropastoraux (pratiques locales, leurs performances technico-économiques et leur effets sur les écosystèmes et le CCG). Ensuite, à partir de données collectées chez des éleveurs et des agriculteurs de Koumbia (zone cotonnière, Burkina Faso), on s'attachera à analyser quelques aspects de leurs stratégies d'adaptation lorsqu'ils sont confrontés à des situations climatiques contrastées et problématiques. La communication conclura enfin sur l'hypothèse suivante: le CCG affectera plus spécifiquement l'agriculture pluviale que l'élevage, au moins dans un premier temps, la mobilité du bétail permettant aux éleveurs de s'adapter plus facilement aux conséquences locales des aléas pluviométriques. Il est donc urgent de développer avec les producteurs des solutions techniques et organisationnelles (i) au niveau de l'unité de production pour favoriser la flexibilité des itinéraires techniques et des systèmes de production faces aux aléas climatiques, accroître la production et réduire les pertes de biomasses fourragères, réduire les pertes en eau par évaporation et ruissellement et (ii) au niveau collectif, élaborer des règles de gestion concertée des espaces agro-sylvo-pastoraux à l'échelle des territoires villageois et mettre en place des cadres de concertation appropriés pour le suivi de leur mise en oeuvre.

Mots-clés : système agropastoral; afrique occidentale

Documents associés

Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :