Publications des agents du Cirad

Cirad

Etude de préfaisabilité pour un projet de développement de l'hévéaculture dans le nord du Guatemala : enquête socioéconomique de préfaisabilité

Penot E.. 1999. Montpellier : CIRAD-TERA, 94p..

Cette mission fut réalisée à la demande du MAGA (Ministère de l'agriculture) afin d'estimer le potentiel et les possibilités sur le plan technico-économique d'un développement futur de l'hévéaculture dans la Nord du Guatemala, avec, en particulier, les zones du Nord Quiché (Ixcan), Peten et Alta Verapaz. Cers zones ont extrêmement souffert des années de lutte et de guérilla. Il en a résulté une totale recomposition des populations et des territoires villageois en particulier en Ixcan et dans le Sud Peten. Ces populations ont cependant su remarquablement bien se restructurer dès leur retour dans ces zones dans les années 1990 ce qui constitue un atout important quant à la présence de partenaires locaux et d'organisations de producteurs fiables. Les systèmes agraires de ces zones sont centrés sur une agriculture familiale basée sur le couple mais/haricot qui ne permet aucune capitalisation et sur une agriculture de grande plantations (les fincas), basée sur les cultures extensives ou l'élevage le plus souvent. Les problèmes fonciers sont graves mais non insolubles et, le plus souvent , en cours de résolution. La situation agraire est bloquée sur un système vivrier ne permettant aucune accumulation et sur un système d'élevage peu rentable. L'hévéa est peu présent mais les quelques plantations existantes sont prométeuses. Ces zones sont dans des zones à Microcyclus ce qui implique obligatoirement l'usage de clones tolérants avec un potentiel de production moyen. Sur les 5 zones visitées, 2 sont prêtes à un développement rapide (Ixcan et Sud-Ouest Peten), 2 autres sont potentiellement favorables (Papalja et Frai Bartholomé en Alta Verapaz), et la dernière n'est pas favorable (zone de Poptun/San Luis). La culture de l'hévéa constitue indéniablement une solution à la demande paysanne pour une culture pérenne permettant une certaine accumulation de capital. Elle constitue aussi une bien meilleure valorisation pour les grandes plantations qui peuvent jouer un rôle moteur dans le développement de la filière. Le futur projet sera en pluri-partenariat, avec déjà certains opérateurs régionaux déjà identifiés, et centrés sur plusieurs types de clients : des petits planteurs aux grandes plantations. Un cadre d'intervention à travers un schéma directeur régional, des missions de faisabilité technique et socio-économiques, et des activités de Recherche-Développement sont proposées comme base pour l'élaboration d'un futur projet de développement régional.

Mots-clés : hevea brasiliensis; Étude de faisabilité; projet de développement; enquête; sociologie économique; analyse du risque; guatemala; hévéaculture

Rapport de mission

Agents Cirad, auteurs de cette publication :