Publications des agents du Cirad

Cirad

Rôle des fougères arborescentes dans l'installation des plantes à fleurs en forêt tropicale humide de montagne à la Réunion (Mascareignes, Océan Indien)

Rivière J.N., Hivert J., Schmitt L., Derroire G., Sarrailh J.M., Baret S.. 2008. Revue d'Ecologie, 63 (3) : p. 199-207.

Les mécanismes expliquant la forte richesse spécifique des forêts tropicales suscitent de nombreux débats. En effet, même si l'importance des micro-habitats est une hypothèse envisageable, les résultats à ce sujet restent flous. Dans cette étude, nous avons comparé la régénération naturelle des espèces indigènes et exotiques au sol et sur stipes de fougères arborescentes (Cyathea spp.), qui constituent un type de micro-habitat particulier où la régénération et le développement des espèces épiphytes associées bénéficient d'un milieu favorable. Sont distinguées les espèces se régénérant exclusivement au sol, exclusivement sur stipe de Cyathea spp. ou dans ces deux types de micro-habitats. La présence de nombreuses espèces indigènes hémi-épiphytes est soulignée et leur régénération unique sur Cyathea spp. justifiée par des traits d'histoire de vie (petites graines, dissémination anémochore, photosensibilité et héliophilie) leur conférant notamment une certaine capacité d'accrochage sur le stipe des fougères arborescentes. Ce mode de croissance "hors sol" devrait favoriser la survie des espèces héliophiles en particulier au sein de milieux envahis par des plantes exotiques. Il est insisté sur le rôle important des fougères arborescentes dans la régénération d'une partie des plantes à fl eurs de la forêt tropicale réunionnaise. Dans le cadre de cette étude, menée sur un hectare de forêt, 36,4 % des espèces indigènes qui se régénèrent le font exclusivement sur stipe de Cyathea spp. Une partie de ces espèces maintiennent des juvéniles sur les stipes jusqu'à ce qu'ils atteignent plus de 80 cm de hauteur et puissent s'enraciner au sol. Cette régénération abondante d'hémi-épiphytes permet d'expliquer en partie l'importante richesse spécifique des forêts tropicales. Il est donc recommandé d'intégrer les fougères arborescentes dans les futurs programmes de restauration écologique des forêts tropicales afin de préserver une large biodiversité. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : régénération naturelle; Écologie; forêt tropicale humide; fougère; réunion

Thématique : Ecologie végétale; Conservation de la nature et ressources foncières; Foresterie - Considérations générales

Documents associés

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :