Publications des agents du Cirad

Cirad

Comment concilier développement des populations steppiques et lutte contre la désertification ? : cas de la wilaya de Nâama (Algérie)

Depuis le début du XX siècle, le déséquilibre auquel sont assujetties les zones arides et semi-arides en Algérie est dû en particulier à l'augmentation de la population et de son niveau de vie avec trois conséquences principales: déforestation, surpâturage, culture en "sec". Concilier le développement socio-économique et la préservation de l'environnement dans le contexte difficile d'une région menacée par la désertification, tel est l'objectif de cette contribution initiée dans la wilaya de Nâama (zone steppique du sud-ouest algérien). Le système pastoral et/ou agro-pastoral des trois localités étudiées (Mécheria, Nâama et Ain-Sefra) connaît des profondes transformations liées à des changements qui portent sur l'organisation sociale, sur les écosystèmes et notamment sur l'économie pastorale de type extensif. Cependant, il convient de noter que la transhumance, autrefois largement pratiquée, est en voie de disparition. Cette tendance à la sédentarisation est souvent traduite par la conquête des terres de parcours pour des mises en valeur agricole et par le fractionnement des grands troupeaux en petites unités qui exercent une forte pression sur la végétation. Tel scénario exercé sur un milieu fragile en périodes de sécheresse, perpétué au cours des deux dernières décennies, ne peut que contribuer à intensifier cette crise autant socio-économique que climatique. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : changement climatique; population rurale; colonisation rurale; transhumance; protection de l'environnement; développement socioéconomique; steppe; système agropastoral; pastoralisme; désertification; algérie; sédentarisation

Thématique : Erosion, conservation et récupération des sols; Population rurale; Sociologie rurale et sécurité sociale; Elevage - Considérations générales

Documents associés

Article de revue