Publications des agents du Cirad

Cirad

Marché européen, Octobre 2008 : Repères. Avocat, banane, orange, pomelo, petits agrumes, litchi, mangue, ananas, fret maritime

Imbert E., Gerbaud P., Paqui T., Bright R.. 2008. Fruitrop (Ed. Française) (162) : p. 19-30.

Litchi: En septembre et octobre, le marché européen a été relativement peu approvisionné en litchi, à l'instar des mois précédents. Israël a nettement dominé l'offre jusqu'au début octobre. L'Espagne est également intervenue sur ce marché en septembre et octobre, mais de façon ponctuelle avec des quantités très limitées. Fin octobre, les premiers lots de l'île Maurice marquaient le démarrage de la campagne d'exportation de l'océan Indien. Ces premiers litchis initiaient la plus importante période de commercialisation de ce fruit sur les marchés européens. Mangue: En octobre, le marché européen de la mangue a connu un net fléchissement des cours sous l'effet de l'augmentation des livraisons du Brésil et de la persistance d'une demande atone. Après ce tassement des prix en début de mois, les cours se sont stabilisés les semaines suivantes. En dehors de l'apport brésilien fortement majoritaire, quelques lots de Keitt d'Israël de fin de campagne se sont écoulés à des prix orientés à la baisse. Les envois d'Espagne sont également venus compléter l'offre avec des Osteen et quelques Kent, dont le cours est resté assez stable, fléchissant en fin de mois. Ananas: La baisse des cours amorcée en septembre s'est poursuivie durant tout le mois d'octobre. L'offre en Sweet n'était pas plus importante, mais la faiblesse de la demande ne permettait pas d'écouler les marchandises disponibles et les cours ont continué de décroître. Les ventes d'ananas avion ont été correctes mais sans plus, le mois ayant été surtout marqué par l'irrégularité de la qualité de certaines origines très affectées par de fortes pluies. Sur le marché du Victoria, les mois se suivent et se ressemblent, la demande étant toujours atone. La disponibilité de fruits rouges de l'arrière-saison n'a pas aidé non plus à redynamiser les ventes. Fret maritime: Bien que le marché spot soit resté plutôt inactif pendant ce mois, avec environ dix navires à San Cristobal à un moment donné, on n'a pas observé de mouvement vers le bas dans les contrats d'affrètement ou de conteneurs. Une baisse très importante du prix du pétrole, conjuguée à la baisse concomitante du coût du carburant, a résulté en une amélioration du rendement du TCE moyen mensuel. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : ananas (fruits); mangue; litchi (fruits); transport maritime; agrume; pomelo; orange douce; banane; avocat; donnée statistique; marché; europe

Thématique : Commerce international; Commerce, commercialisation et distribution

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :