Publications des agents du Cirad

Cirad

Rapport de mission. Réunion sur l'état d'avancement du projet CORUS 2. Tchad. Troisième conseil scientifique et forum des utilisateurs de la recherche. Système national de la recherche agronomique, 16 au 24 novembre, Ndjaména

Havard M.. 2008. Montpellier : CIRAD-ES, 25 p..

Michel Havard, chercheur du CIRAD en poste à la Direction de la Recherche Scientifique de l'Institut de Recherche Agricole (IRAD) à Yaoundé (Cameroun) a réalisé du 16 au 24 novembre 2008 une mission à N'Djamena (Tchad) à l'invitation des institutions suivantes: - Le Projet Appui à la Recherche Scientifique et Technique au Tchad (ARS2T) pour participer à la troisième réunion du Conseil Scientifique et au Forum des Utilisateurs de la Recherche organisés par le Système National de la Recherche Agricole (SNRA) du 19 au 22 novembre 2008 à Ndjaména; - Le Pôle de Recherche Appliquée au Développement des Savanes d'Afrique centrale (PRASAC), pour la réunion sur l'état d'avancement du projet CORUS "Croissance urbaine et dynamiques agricoles autour des villes de N'Djamena et de Moundou au Tchad" le 18 novembre 2008. Le projet CORUS (2007-2010) associe l'ITRAD, le Laboratoire de Recherche Zootechnique et Vétérinaire (LRZV) et l'Université de N'Djaména au Tchad et le CIRAD. Ce projet "filières et territoires" est organisé autour de 2 thèmes: i) origine des approvisionnements et filières et ii) dynamiques des systèmes de production. En 2008, les activités, associant des étudiants, ont porté sur les zones périurbaines de Moundou et de N'Djamena, et sur les bassins de production du Lac Tchad et de la zone de Pala. Comme prévu trois mini-ateliers ont été organisés. Les rapports intermédiaires et scientifiques sont en cours de rédaction. La revue à mi-parcours, prévue initialement en février 2009, est reportée en octobre 2009. Une demande a été envoyée au Service de Coopération et d'Action Culturelle (SCAC) de l'Ambassade de France à N'Djaména pour le financement d'une formation collective des étudiants et chercheurs sur les méthodologies et outils des enquêtes. Le Conseil Scientifique (CS) du SNRA a encore insisté cette année sur la nécessité d'une animation scientifique pérenne et la mise en oeuvre d'un Fonds National de la Recherche Agricole et Agroalimentaires (FNRAA). Le CS a évalué 22 manifestations d'intérêt de projets de recherche, et en a retenu 8 à soumettre au financement ARS2T disponible pour en retenir 5 à 6 après révision des propositions. Le CS recommande au SNRA de renforcer (formation, recrutement, financement dirigé) les capacités de la recherche agricole tchadienne sur les thèmes de recherche n'ayant pas fait l'objet de manifestations d'intérêts convaincantes. Le CS a aussi proposé des critères pour l'évaluation des chercheurs et des résultats de la recherche du SNRA. Pour motiver et primer les chercheurs méritants, le CS a suggéré de créer un Prix de la recherche agricole attribué tous les deux ans. D'ici sa prochaine réunion en 2009, le CS souhaiterait être mieux informé par le bureau du SNRA des suites données à ses avis et recommandations. Lors de sa réunion 2009, il propose de rencontrer ensemble les bailleurs qui financent des formations. Enfin, il demande au SNRA de réfléchir dès à présent au fonctionnement du CS scientifique après le projet ARS2T (2009). L'organisation du Forum des utilisateurs a été une bonne initiative et l'occasion d'échanges entre la recherche et ses utilisateurs. Avant la clôture du forum, les participants ont formulé des observations et propositions visant à augmenter la participation des utilisateurs dans l'organisation de ces fora. Les chercheurs doivent encore faire des efforts pour rendre la présentation de leurs résultats accessibles aux producteurs, et pour ce faire, organiser des expositions de produits, et des visites de terrain. Les prochains fora doivent être organisés dans les provinces sur les enjeux agricoles prioritaires de ces dernières. Enfin, il est important d'associer les médias à ce type de manifestation....

Mots-clés : tchad

Documents associés

Rapport de mission