Publications des agents du Cirad

Cirad

Recomposiciones de la economía rural y mutaciones de la acción pública en el México del TLCAN

Léonard E., Losch B., Rello F.. 2007. Trace, 52 : p. 13-29.

Treize ans après sa ratification, le bilan de l'Accord de libre-échange d'Amérique du Nord (MENA) demeure sujet à controverse, en particulier pour ce qui concerne son volet agricole. Les évolutions macro-économiques positives (croissance des échanges commerciaux, des investissements directs et de la productivité) sont en effet contrebalancées par un accroissement des inégalités dans la distribution de la richesse, tant entre secteurs sociaux qu'entre les grandes régions, ainsi que par la difficulté du secteur industriel à absorber les emplois perdus dans les secteurs peu compétitifs de l'agriculture. Aune des conséquences de cette situation réside dans l'intensification des mouvements migratoires, tant entre les régions du pays qu'en direction des États-unis. A partir d'une description des phénomènes de changements structurels qui ont marqué l'agriculture au cours de la dernière décennie, l'article montre comment l'intervention publique dans sa configuration nouvelle a contribué au creusement des écarts au sein du secteur tout en facilitant la gestion des phénomènes de marginalisation et de pauvreté rurale. Il s'attache enfin à démontrer en quoi les transferts publics ne sont qu'une contribution au processus général de diversification des activités et des revenus - au sein duquel les transferts privés liés à la migration occupent une place centrale -, entraînant une profonde reconfiguration de l'économie des familles rurales. Il aborde en conclusion les conséquences de ces changements sur la nature et le sens des transitions en cours, ainsi que les enjeux, notamment politiques, qui en découlent.

Mots-clés : mexique; amérique du nord

Documents associés

Article (c-notoriété en attente de mise à jour)

Agents Cirad, auteurs de cette publication :