Publications des agents du Cirad

Cirad

Estrategias de las organizaciones de productores de café frente a los ambientales en la zona de la reserva de la biosfera de la Sierra de las Minas, Guatemala : Proyecto CAFNET

Hocdé H.. 2009. Montpellier : CIRAD, 79 p..

La mission effectuée s'inscrit dans les activités du projet CAFNET et traite de la composante qui analyse les stratégies des organisations de producteurs de café face aux processus de certification prenant notamment en compte la dimension environnementale (Café biologique, Fair Trade, Rain Forest Alliance, Café Practice de Starbucks, UTz Certified, Nespresso). Au cours de la mission qui s'est déroulée du 16 au 28 février 2009, des caféiculteurs, trois organisations de producteurs, un producteur-intermédiairevendeur-entrepreneur, quatre organismes de certification ont été rencontrés. Des sessions de travail avec les porteurs de Cafnet au Guatemala (Anacafé, Défenseurs de la Nature) et la coordination régionale et internationale ont eu lieu. Une restitution des résultats de la mission auprès de personnes de Anacafé (les invités des autres institutions n'ont pu se déplacer) s'est déroulé le dernier jour. Il en n'est pas ressorti de suggestions opérationnelles immédiates pour une suite des travaux (rappelons que le projet vient réellement de démarrer il y a quelques mois). Le site d'intervention de Cafnet au Guatemala s'adosse à un massif montagneux s'élevant à 3 000 m déclaré Réserve Nationale en 1990 (RBSM). Ce choix situe d'emblée l'importance stratégique de la zone tampon que constituent les caféières sous ombrage vis-à-vis de l'étage supérieur. Mais aussi vis-àvis de la partie inférieure du bassin versant. En ce sens, Cafnet surgit comme une opportunité pour ses porteurs institutionnels que sont ANACAFE et la FDN. Le site d'intervention retenu est minuscule au regard de toute la Réserve (1 bassin versant sur 82) et au sein de celui-ci un seul secteur est concerné (les producteurs de café) et au sein de celui-ci, les caféiculteurs familiaux installés dans sa zone centrale. Le volume total de café, les surfaces plantées, le nombre de producteurs est infime (10 000 qq pergamino, 600 Mz, 150-200 producteurs). En conséquence, les organisations de producteurs [OP] sont peu nombreuses. La mission a élargi son exploration à la zone nord de la Réserve où fonctionne depuis quelques années une organisation de producteurs à plus large échelle géographique et s'appuyant sur une petite trentaine de communautés indiennes (1300 familles). Les différences entre le Nord et le Sud de la RBSM sont très nettes à tout point de vue; les effets de l'accès au marché (via FLO) y sont plus marqués. Pour ces organisations, la certification et de l'adaptation aux normes de qualité n'est pas le thème qui arrive en tête de leur agenda. Pour celles qui commercialisent du café de qualité "conventionnel", la question centrale est l'accès au marché, la garantie de traiter avec un interlocuteur commercial solide; leur rêve étant de traiter directement avec l'acheteur externe. Pour celles qui vendent du café biologique et commerce équitable, leur facteur limitant est la production insuffisante pour mieux satisfaire un marché qu'elles maitrisent pour l'instant. Contrats, négociation sont déterminants. Le choix des marchés (relation privilégiée avec acheteurs externes sur des marchés de niche versus avec exportateur national) conditionne le type de certification (biologique et FLO versus Starbucks). Les premières se montrent plus exigeantes que la seconde. Une des questions épineuses pour les OP qui détermine leur mode de relation avec leurs acheteurs, avec leurs membres et joue sur leur fonctionnement interne est le mode de paiement. Plus l'OP est en mesure de proposer à ses adhérents des paiements échelonnés sur l'année, plus elle pourra accroitre sa performance générale. Ceci renvoie à leur capacité économique. L'analyse du seul composant "normes" trouve rapidement ses limites puisque la réalité fait apparaître un ensemble composé de trois piliers imbriqués qui jouent en permanence: force de l'OP x accès au marché x qualité du produit (normes et processus). Enfin, sur un plan technique, le défi est de taille: dans un environnement délimité par une Réserve, d...

Mots-clés : coffea; fève de café; guatemala; service environnemental

Documents associés

Rapport de mission