Publications des agents du Cirad

Cirad

Adaptation du modèle Mosicas de croissance de la canne à sucre aux conditions de la région du Gharb au Maroc

Aabad M., Martiné J.F., Bouaziz A., Falisse A.. 2009. In : Eds. Bouaziz A., Choukr-allah R., Mrabet R., Falisse A. Durabilité des systèmes du culture en zone méditerranéenne : gestion des ressources en eau et en sol. Actes du Symposium International AGDUMED, Rabat, Maroc, 14-16 mai 2006. s.l. : s.n., p. 166-178. Symposium International Agriculture durable en région méditerranéenne, 2009-05-14/2009-05-16, Rabat (Maroc).

Dans le but d'extrapoler par une démarche de modélisation les résultats des expérimentations classiques sur canne à sucre, lourdes et coûteuses, à d'autres situations plus complexes (sites, années, stratégies,...), le modèle "Mosicas" a été adapté aux conditions de la région du Gharb au Maroc ("Mosicas_Ma"). Mis au point par le CIRAD (France) dans les conditions du climat tropical de l'Ile de la Réunion, "Mosicas" a été construit pour estimer la croissance et la production de la canne en associant deux modules, un de bilan hydrique de type "Ceres" et l'autre de croissance végétative "Mosicas". Le calage et la validation de "Mosicas" ont été effectués pour le cultivar CP70-321 sur la base des données de trois années d'expérimentations "in situ" et des enregistrements climatiques de la région du Gharb. Les paramètres génotypiques de "Mosicas_Ma" ont été déterminés à l'aide de variables d'état du couvert observées, notamment l'émission des limbes, le lai, la hauteur de tiges et le rendement en cannes usinables. Les résultats de simulations ont abouti à des corrélations hautement significatives entre les valeurs observées et simulées des variables d'état. Comparés aux résultats de la littérature pour le modèle initial "Mosicas" et pour d'autres modèles, les écarts-types résiduels "rmse" et les coefficients de détermination "R2", calculés pour le calage et la validation, confirment les améliorations apportées au modèle. Ces améliorations résultent principalement de l'adoption d'un formalisme de calage plus approprié utilisant les températures horaires au lieu des températures moyennes journalières couramment utilisées dans la modélisation des processus de croissance. La hauteur des tiges, facilement mesurable, a été calée et validée pour tenir compte des conditions du Gharb, différentes et plus contrastées par rapport à celles de La Réunion, ce qui confère à "Mosicas_Ma" plus de flexibilité et de facilité d'utilisation. Le domaine de validité a été déterminé et le modèle peut être utilisé en tant qu'outil potentiel d'aide à l'exploration de données diverses permettant d'améliorer l'efficience d'utilisation de l'eau d'irrigation par la canne à sucre au Gharb, Maroc. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : saccharum officinarum; maroc

Documents associés

Communication de congrès