Publications des agents du Cirad

Cirad

Marché européen, Mai 2009 : Repères. Avocat, banane, orange, pomelo, litchi, mangue, ananas, fret maritime

Imbert E., Gerbaud P., Paqui T., Bright R.. 2009. Fruitrop (Ed. Française) (169) : p. 29-38.

Litchi: En mai, l'approvisionnement européen de litchi s'est avéré un peu plus important et diversifié qu'en avril, qui marquait le début de la campagne thaïlandaise. Tout au long du mois, la Thaïlande a poursuivi ses expéditions vers le marché européen, surtout par bateau. Quelques lots du Mexique et de Chine ont enrichi l'approvisionnement de façon ponctuelle. La demande peu prononcée pour ce produit a cantonné le litchi dans un rôle de fruit exotique de niche. Elle a également été le moteur de l'érosion des prix, plus marquée en deuxième quinzaine. Mangue: Très nette dégradation des conditions de marché tout au long du mois de mai. Les volumes (autour de 150 conteneurs par semaine) sont certes à l'origine de cette évolution, mais on a surtout observé un ralentissement marqué de la demande. Par ailleurs, la multiplicité des origines, un large éventail de variétés et une qualité très inégale ont fortement contribué au fléchissement des prix. La succession de jours fériés en mai a aussi réduit les périodes de commercialisation, qui a été plus difficile face à une concurrence croissante des produits de saison. Ananas: La situation sur le marché de l'ananas a été dans l'ensemble correcte durant le mois de mai. En effet, l'offre en provenance d'Amérique latine était plus limitée et la demande sans être exceptionnelle permettait une bonne fluidité des ventes. Dans la continuité de la fin du mois d'avril, les ventes sur le marché avion ont été plus régulières et les cours plus fermes, notamment grâce à une offre limitée quelle que soit l'origine. La situation a été en revanche beaucoup plus compliquée pour l'ananas Victoria qui souffre d'un désintérêt croissant. Fret maritime: Le fait le plus marquant pour les armateurs et opéra- teurs de reefers au mois de mai n'avait pas vraiment de lien direct avec le commerce des reefers spécialisés. Avec le début de l'augmentation du prix du pétrole, le coût de carburant a augmenté de 20% sur les quatre semaines du mois. Vu le peu de changement entre le début et la fin du mois dans le taux des contrats pour conteneurs, le calcul du TCE moyen a souffert, surtout pour les navires plus anciens. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : ananas (fruits); transport maritime; mangue; litchi (fruits); pomelo; orange douce; banane; avocat; france

Thématique : Commerce international

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :