Publications des agents du Cirad

Cirad

Réintroduction de la biodiversité dans les systèmes de culture à base de bananiers

Tixier P., Achard R., Chabrier C., Salmon F., Dorel M., Risède J.M., Malézieux E.. 2007. In : L'intensification écologique : du concept au terrain, quelles démarches de recherche mettre en oeuvre ?. Montpellier : CIRAD, 2 p.. Rencontres du Cirad 2007 journée agronomie, 2007-08-30, Montpellier (France).

Seize millions de tonnes de bananes desserts sont exportées chaque année, représentant ainsi une part importante des productions agricoles des pays tropicaux. Cette production repose encore largement sur la pratique de monocultures intensives pérennisées par l'utilisation de volumes importants d'intrants (engrais et produits phytosanitaires) et par la sélection de cultivars à haute productivité mais souvent sensibles à différents bioagresseurs. Ces modes de production induisent la prolifération du parasitisme tellurique, la dégradation des différentes composantes de la fertilité des sols, et des impacts environnementaux négatifs importants. Aux Antilles françaises, ces problèmes environnementaux sont magnifiés dans leur contexte insulaire, où les cultures se font à proximité les zones d'habitation et de réserves naturelles. De plus, les problèmes économiques, liés à la variation du prix de vente et au coût de la main d'oeuvre élevé, sont susceptibles de remettre en cause la pérennité de la filière. Dans ce contexte, des systèmes de culture innovants répondant à un nouveau cahier des charges économique et environnemental sont mis au point. Plusieurs voies sont explorées qui, au delà d'un mode de conduite raisonné, visent à l'intégration de jachères, de rotations, de plantes associées, et plus généralement à la restauration du fonctionnement écologique de ces agrosystèmes, tout en restant compatible avec les contraintes économiques et sociales de cette filière. La simplification chimique des ces systèmes, justifiée par la lutte contre les bioagresseurs majeurs que sont les cercosporioses (Mycosphaerella musicola), les nématodes phytoparasites (Radophollus similis ou Pratylenchus coffeae), les charançons (Cosmopolites sordidus), et les adventices, est remise en cause. Vers une biodiversité accrue et choisie. Les rotations culturales, associées à l'utilisation de matériel de plantation sain, ont permis de briser les cycles de développement des bioagresseurs et d'améliorer les différentes composantes de la fertilité des sols. Les rotations les plus développées aux Antilles françaises sont celles réalisées avec des productions valorisables localement (canne à sucre, ananas) mais aussi avec des jachères. Les espèces naturelles ou plantées dans ces jachères font l'objet d'évaluation sur leur statut d'hôte vis-à-vis des différents bioagresseurs (notamment le nématode R. similis). L'utilisation de plantes de couvertures associée aux bananiers permet de limiter le développement des adventices et devrait permettre à terme de participer à la restauration des équilibres en communautés parasites et non-parasites. Afin de mieux comprendre les rôles, direct (trophique, toxicité) ou indirect (déplacement d'espèce), de ces plantes associées, des études sur la structuration de ces communautés vont commencer. Par ailleurs, des moyens de lutte non-chimiques contre les bioagresseurs sont utilisés, tels que les pièges à phéromone pour capturer les charançons du bananier, ce moyen non chimique de lutte respecte les autres communautés non-parasites du système. Enfin, l'utilisation de nouvelles variétés, résistantes aux cercosporioses et plus tolérantes aux nématodes, devrait dans le futur limiter fortement l'usage de pesticides, notamment dans le cadre de mélanges multi-variétaux. Une gestion assistée par modèle de la biodiversité permet d'optimiser l'utilisation de nouvelles variétés et de prévoir l'évolution sur le long terme des populations de bioagresseurs, e.g. nématodes phytoparasites-bananiers FB920. Ces outils de modélisation visent également à explorer les assemblages de différentes espèces de plantes de couverture dans l'espace et dans le temps. (Résumé d'auteur)...
Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :