Publications des agents du Cirad

Cirad

Comparaison de l'efficacité de deux méthodes de multiplication rapide de plants de bananier à partir de l'étude des caractéristiques agronomiques d'un hybride de bananier plantain (Musa spp.)

Sadom L., Tomekpé K., Folliot M., Côte F.X.. 2010. Fruits, 65 (1) : p. 3-9.

Introduction. Nos travaux ont eu pour objectif de comparer les performances agronomiques des plants d'un hybride de bananier plantain (CRBP-39, Musa cv. AAAB) obtenus par utilisation de deux méthodes de multiplication végétative : la culture de tissus in vitro (CIV) et une technique de propagation par multiplication de plants à partir de fragments de tiges (dite technique des PIF) développée récemment. L'étude, effectuée au Cameroun, a été menée en altitude (1250 m) ; elle a porté sur un cycle de culture. L'hybride CRBP-39 a été choisi en raison de sa résistance à la maladie des raies noires et de ses performances agronomiques. Matériel et méthodes. Des vitroplants et des plants obtenus par la technique des PIF, technique de propagation horticole développée au CARBAP (Cameroun), ont été plantés séparément en blocs, dans des parcelles de terrain élémentaires de 16 plants. Aucun traitement chimique n'a été appliqué contre la maladie des raies noires. Les observations ont été faites essentiellement sur des caractéristiques agronomiques. Résultats et discussion. Pour le pied-mère, il n'y a eu aucune différence significative entre les plantes obtenues à partir de l'une ou de l'autre méthode de multiplication végétative quant à la taille et au périmètre de la pseudo-tige ; le nombre de feuilles fonctionnelles à la floraison ; la durée du cycle de production ; le poids de régime ; le nombre de mains et de fruits du régime ; la longueur et la circonférence du fruit. Pour le rejet successeur, il y a eu des différences significatives de taille et de périmètre de la pseudo-tige, ainsi que du nombre de feuilles émises et fonctionnelles à la récolte. Ces résultats montrent globalement une grande similitude des caractéristiques agronomiques des plants issus des deux méthodes de multiplication végétative. La technique des PIF, de plus en plus utilisée compte tenu de sa simplicité, son faible coût de production et sa rapidité de mise en oeuvre, est donc une technique horticole qui permet de produire des plants de qualité agronomique comparable aux vitroplants. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : multiplication végétative; matériau de multiplication; caractère agronomique; performance de culture; hybride; musa (bananes); cameroun

Thématique : Multiplication végétative des plantes; Culture des plantes; Génétique et amélioration des plantes

Documents associés

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :