Publications des agents du Cirad

Cirad

Criblage de Trichoderma spp. contre Phytophtora megakarya agent causal de la pourriture brune des cabosses du cacaoyer

Atangana J.B., Mbarga J.B., Ndiang Z., Tchana T., Begoude D., Ten Hoopen G.M., Samuels G., Hebbar P.K., Tondje P.R., Kuaté J.. 2010. In : 16th International Cocoa Research Conference. Proceedings : towards rational cocoa production and efficient use ofr a sustainable world cocoa economy. Lagos : Cocoa Producers' Alliance, p. 1213-1219. Conférence Internationale sur la Recherche Cacaoyère. 16, 2009-11-16/2009-11-21, Bali (Indonésie).

Des travaux sont en cours au Cameroun depuis 2001 dans le domaine de la lutte biologique comme composante de lutte intégrée contre la pourriture brune des cabosses du cacaoyer due à Phytophthora megakarya avec l'utilisation des souches de Trichoderma asperellum. Face à une instabilité des résultats avec les agents de lutte biologique utilisés, les recherches se poursuivent en vue d'identifier des souches plus performantes. Le travail vise donc identifier dans la collection de Trichoderma spp. de l'Institut de Recherche Agricole pour le Développement (IRAD) constituée d'environ 500 isolats, des antagonistes candidats à la lutte contre P. megakarya. Un criblage in vitro des isolats de Trichoderma est effectué vis-à-vis de 5 isolats de l'agent pathogène. La méthode de confrontation directe est utilisée. Sept critères dont le temps requis pour obtenir la zone de contact entre Trichoderma et Phytophthora, la mesure de la zone de contact, l'intensité de la coloration, l'envahissement du Trichoderma, l'intensité de la sporulation sur l'agent pathogène sont étudiés. Une échelle de pondération variant de 0 à 20 suivant les critères est utilisée. La somme des notes obtenues pour l'ensemble des critères peut varier de 0 (isolat mediocre) à 38 (isolat le plus performant). Simultanément le " precolonized plate method " ainsi que le test sur cabosses détachées issues du clone SNK10 (sensible à la pourriture brune) sont effectués. Les résultats préliminaires montrent que les isolats T. asperellum 2E3A1 et T. asperellum 2b 2B2B3 s'avèrent meilleurs in vitro avec une pondération moyenne de 28.73 et 28.67 respectivement et une destruction rapide et complète du mycélium de P. megakarya. L'isolat le moins performant est T. asperellum 2B7A5 avec 19.00 points. Sur matériel vivant, les isolats T. harzianum 2B6B3 , T. asperellum 2b 2B6B1, 2B6A1 et T. asperellum 2B7A1 ont exprimé un meilleur antagonisme avec une réduction des nécroses de 100% , 96.21% , 80.30% et 91.66% respectivement par rapport au témoin à l'eau simple sept jours après inoculation. Avec des pondérations moyennes variant entre 28 et 27, ces isolats se rapprochent nettement de ceux ayant exprimé le meilleur potentiel in vitro. Ils sont prometteurs et bons candidats pour des études plus poussées en lutte biologique contrôle de P. megakarya. (Texte intégral)

Mots-clés : trichoderma; phytophthora; lutte biologique; biopesticide; theobroma cacao; cameroun; trichoderma asperellum; phytophthora megakarya; pourriture des cabosses

Documents associés

Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :