Publications des agents du Cirad

Cirad

Caractérisation des peuplements d'hémiptères des cacaoyères de la région du Centre du Cameroun

Yédé, Babin R., Djiéto-Lordon C., Bilong C.F.B., Maldes J.M., Mahob R.J.. 2009. In : Sixteenth Annual Conference of Bioscience "Bioscience and Food Security", 3-5 décembre 2009, Yaoundé, Camerou. s.l. : s.n., 1 p.. Annual Conference of Bioscience. 16, 2009-12-03/2009-12-05, Yaoundé (Cameroun).

Parmi les insectes rencontrés sur les cacaoyers, l'ordre des hémiptères est le groupe qui cause les plus grands préjudices à cette culture au Cameroun. Pourtant, à l'exception des mirides, peu d'études ont été réalisées sur de ce taxon. La présente étude se propose de caractériser les peuplements d'hémiptères des cacaoyères de la région du centre du Cameroun sur la base de la diversité spécifique et de l'abondance numérique. A cet effet, des inventaires ont été réalisés dans les plantations cacaoyères sur trois sites situés dans les zones caractéristiques de la sous région : la zone forestière humide, la zone de savane et la zone de transition forêt-savane. L'échantillonnage a porté sur un total de 6000 plants de cacaoyers. Ces inventaires ont été réalisés sur deux campagnes cacaoyères, entre 2006 et 2008. Deux méthodes de collectes d'insectes ont été utilisées; (1) la capture à vue des hémiptères et (2) le lessivage par atomisation au Thiametoxane Les hémiptères collectés ont été identifiés et dénombrés au laboratoire. Les communautés ont été caractérisées à l'aide de l'indice de diversité de Shannon, l'équitabilité et l'indice de similarité de Sorensen. Un total de cent quatre vingt seize espèces d'hémiptères ont été collectées dans les différentes plantations de la région du Centre. Parmi ces espèces, au moins une dizaine est reconnue pour causer des dégâts économiquement notables aux cacaoyers. Pour le traitement de lessivage, Sahlbergella singularis (Hemiptera : Miridae) et Atelocera serrata (Hemiptera : Pentatomidae) étaient de loin les espèces d'hétéroptères les plus communes. La collecte à vue a révélé que chez les homoptères, Mesohomotoma tessmanni (Hemiptera : Psyllidae) et Stictococcus spp. (Hemiptera : Stictococcidae) étaient les espèces les mieux représentées. L'abondance et la diversité des hémiptères ont montré une variabilité importante entre les arbres dans les parcelles. Toutefois, les trois types d'agrosystèmes ont présenté 37 espèces en commun. Les résultats obtenus nous ont permis de discuter de l'influence de certains facteurs agro-écologiques, tels que la protection phytosanitaire, ou la richesse floristique (arbres d'ombrages) dans les plantations, sur la diversité de l'entomofaune du cacaoyer. (Texte intégral)

Mots-clés : theobroma cacao; homoptera; hemiptera; agroécosystème; entomologie; sahlbergella; psyllidae; pentatomidae; cameroun; stictococcus; mesohomotoma tessmanni; sahlbergella singularis; cameroun centre

Documents associés

Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :