Publications des agents du Cirad

Cirad

BP Deepwater Horizon du Golfe du Mexique à l'Afrique : un tournant pour l'industrie pétrolière ?

Magrin G., Van Dessel B.. 2010. EchoGéo : 13 p..

L'explosion de la plateforme BP Deepwater Horizon du 20 avril 2010 constitue une des plus graves pollutions pétrolières de l'histoire. Sa localisation dans les eaux du premier consommateur mondial, et l'implication d'une des compagnies les plus avancées en matière de responsabilité sociale d'entreprise, sont révélatrices des enjeux actuels de la gestion environnementale des risques pétroliers. Alors que les gisements les plus accessibles sont exploités par des sociétés nationales, les compagnies internationales satisfont l'inextinguible demande en pétrole du système mondial en explorant des situations extrêmes, comme les eaux très profondes. Cela s'accompagne de risques croissants. La catastrophe de BP nous montre le danger de considérer un risque infime comme une absence de risque : l'exemption de planification d'urgence explique la longue durée et l'ampleur de la fuite. Elle rappelle aussi que les impacts du pétrole ne sont bien connus qu'à la surface et le long des côtes : or, cette fuite en eaux profondes causera des dommages écologiques graves dans les zones pélagiques. Cet événement changera les règles du jeu de la régulation environnementale pétrolière dans les zones sensibles. Nous donnons un aperçu des évolutions qu'il pourrait favoriser en Afrique, notamment en Mauritanie. Il reste à savoir si l'augmentation des coûts qui en résultera contribuera à accélérer la transition énergétique mondiale hors de la dépendance des hydrocarbures. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : sécurité; pétrole; industrie minière; pollution de l'eau; afrique; mauritanie; golfe du mexique

Thématique : Pollution; Autres thèmes; Ressources énergétiques et leur gestion

Documents associés

Article de revue