Publications des agents du Cirad

Cirad

Les Baoulé ne sont pas des oiseaux pour manger du riz. Alimentation, migrations et écologie du sud-ouest ivoirien

Ruf F.. 2010. Anthropology of Food (7) : 16 p..

La Côte d'Ivoire est le plus grand théâtre des migrations cacaoyères en Afrique sub-saharienne, depuis le Sahel et les régions de savane vers les forêts humides du golfe de Guinée. Dans tout le sud-ouest de la Côte d'Ivoire, se côtoient trois grands groupes de populations, les autochtones, les migrants d'originaires du centre du pays, et les migrants venus du Burkina Faso, ayant construit des modèles alimentaires spécifiques avant de se rencontrer. L'objectif est d'identifier les évolutions depuis leur rencontre dans les forêts du sud-ouest, puis d'en expliquer les déterminants. Les données collectées auprès de 110 planteurs, par questionnaires et interviews, sont limitées à la composante alimentaire des céréales, tubercules, banane plantain. Le résultat le plus important est une conversion partielle des régimes alimentaires des migrants vers le riz, longtemps l'alimentation de base des autochtones. Au cours de la même période de 30 ans, les autochtones suivent un chemin opposé, réduisant leur consommation de riz, abandonnant presque la production. Pour expliquer cette énigme sociologique, les thèses néo-malthusiennes appliquées à la Côte d'Ivoire, un temps contestées, sont remises à l'ordre du jour, teintées d'innovations boserupiennes. À la croisée des changements écologiques, économiques et sociaux, la raréfaction des terres, la disparition des forêts au cours du déroulement du cycle du cacao, l'accès différencié au travail, jouent un rôle décisif dans ces changements alimentaires, via des bouleversements dans les systèmes de production et les rapports sociaux. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : sociologie; changement technologique; prix; marché; changement climatique; déboisement; exploitation agricole familiale; famille; groupe éthnique; taro; banane; manioc; igname; maïs; riz; régime alimentaire; enquête; theobroma cacao; migration; population humaine; consommation alimentaire; comportement alimentaire; produit alimentaire; côte d'ivoire; politique publique

Thématique : Economie de la consommation; Population rurale; Sociologie rurale et sécurité sociale; Economie familiale et artisanale; Commerce, commercialisation et distribution

Documents associés

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :