Publications des agents du Cirad

Cirad

OMC, coton et équité : analyse de divers scénarios de conclusion du cycle de Doha

Kone S., Koné S., Fok M., Fok Ah Chuen M., Zoundi S.J., Réquillart V.. 2010. In : Actes des 4èmes journées INRA-SFER-CIRAD de recherches en sciences sociales, 9-10 décembre 2010, Rennes. Paris : SFER, 21 p.. Journées de recherches en sciences sociales. 4, 2010-12-09/2010-12-10, Rennes (France).

Le Cycle de Doha, lancé en 2001, achoppe sur le volet agricole, en particulier sur le dossier coton. Cette communication vise à aider à évoluer vers le consensus recherché. À cette fin, nous avons analysé les impacts des scénarios proposés et d'un scénario nouveau qui tient compte du traitement différencié en faveur des pays en développement. Face au scénario 1 de statu quo de l'Accord de l'Uruguay Round, les scénarios actuels sont ceux de Falconner 2008, du C4, de l'Union Européenne et des États-Unis. Nous proposons un scénario original (scénario 6) qui intègre l'amélioration de l'accès du coton des pays africains au marché chinois et autorise un soutien domestique renforcé dans les pays cotonniers d'Afrique. Ce scénario est aussi original par l'affectation des économies réalisées par les pays développés, dans la réduction de leurs soutiens domestiques, pour constituer un fonds de solidarité internationale de soutien à la filière coton des pays en développement. Enfin, nous avons, le scénario 7 peu probable de libéralisation totale des échanges. Nous avons utilisé le modèle ATPSM (Agricultural Trade Policy Simulation Model) pour mesurer les impacts des sept scénarios et utilisé l'approche d'Adams pour mesurer l'équité. Nos résultats ont montré que le scénario nouveau augmente le prix aux producteurs de coton de 10,8%, mieux que les propositions du C4 (9,0%) et des USA (6,1%). Le scénario nouveau d'accords augmente le prix mondial (8,1%), le prix aux consommateurs (7,4%) et le volume des exportations (2,3%), certes à un degré moindre que celle du C4 mais davantage que la proposition américaine. Au regard du critère d'équité, il est aussi favorable que les autres scénarios en comparaison du statu quo de l'Uruguay Round. Le scénario nouveau présente les éléments favorables à un compromis pour conclure le Cycle de Doha, avec des effets bénéfiques pour les pays en développement et l'introduction d'un mécanisme nouveau de solidarité internationale. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : coton; omc; accord commercial; politique du commerce international; politique de marché; modèle économétrique; modèle de simulation; formation des prix; Éthique; pays en développement; pays développé; accord international; monde; afrique; chine; pays de l'union européenne; États-unis; filière

Documents associés

Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :