Publications des agents du Cirad

Cirad

Do urban African dwellers pay a premium for food quality and, if so, how much? An investigation of the Malian fonio grain market

Dury S., Meuriot V.. 2010. Revue d'Etudes en Agriculture et Environnement, 91 (4) : p. 417-433.

Il existe très peu d'études concernant la valorisation de la qualité sur les marchés alimentaires en Afrique Sub-saharienne. La présente contribution montre, à partir de données sur le marché de détail du fonio (une céréale) à Bamako au Mali, et à partir d'une estimation des prix hédoniques par la méthode des moindres carrés partiels (PLS) que la plupart des attributs de qualité importants pour les consommateurs ont un prix hédonique différent de zéro. Ce résultat signifie que ce marché informel fonctionne suffisamment bien pour permettre une segmentation des produits selon différents niveaux de qualité. Parmi les attributs valorisés, certains sont physiques (couleur, niveau de décorticage) et relativement faciles à évaluer, tandis que d'autres sont plus difficiles à évaluer par les différents acheteurs et vendeurs (catégorie ou type de fonio, pays d'origine). Pourtant ces derniers attributs ont également un prix hédonique spécifique. Un certain niveau de confiance et des normes informelles sont ainsi nécessairement présents et ne doivent pas être sous-estimés. On a par ailleurs inclus dans le modèle certaines caractéristiques des acheteurs reflétant leur pouvoir de négociation, lié en partie à leur expérience. Cela a montré que les femmes obtiennent de meilleurs prix que les hommes pour la même qualité de produit. Les primes payées pour la qualité varient de 1 à 14% et ces estimations confirment les autres rares estimations réalisées sur les marchés alimentaires africains.

Mots-clés : qualité; marché; prix; zone urbaine; digitaria exilis; mali

Thématique : Commerce, commercialisation et distribution; Commerce intérieur; Composition des produits alimentaires

Documents associés

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :