Publications des agents du Cirad

Cirad

Analyse de variabilité du système de sécrétion de type III de Xanthomonas albilineans et de sa distribution parmi les bactéries phytopathogènes

Marguerettaz M., Puig J., Brin C., Gayral P., Pieretti I., Poussier S., Rott P., Royer M.. 2010. In : Neuvièmes Rencontres plantes-bactéries, 18-22 janvier 2010, Aussois (France) : résumés. Paris : SFP, p. 14-14. Rencontres plantes-bactéries. 9, 2010-01-18/2010-01-22, Aussois (France).

Xanthomonas albilineans (Xa) se multiplie dans le xylème de la canne à sucre et cause l'échaudure des feuilles. Son génome possède un groupement de gènes codant un SST3 (système de sécrétion de type III) de la famille SPI-1 (Salmonella Pathogenicity Island-1). La fonction des SST3 SPI-1 est généralement d'injecter des effecteurs protéiques dans les cellules animales, et ils sont presque exclusivement présents chez les bactéries pathogènes d'animaux ou symbiontes d'insectes. Le rôle du SST3 SPI-1 chez Xa est inconnu car aucune interaction ou association de cette bactérie avec un hôte animal ou un insecte n'a été décrite à ce jour. Des analyses fonctionnelles, réalisées à l'aide de deux mutants d'insertion, suggèrent que le SST3 SPI-1 n'est pas impliqué dans les mécanismes moléculaires permettant à Xa de se multiplier dans le xylème de la canne à sucre. Cependant, des analyses comparatives des séquences du SST3 SPI-1 de diverses souches de Xa ont permis de montrer que ce groupement de gènes évolue (ou a évolué) sous une sélection purificatrice liée au maintien de la fonction des gènes (dN/dS = 0,3). Ce résultat suggère fortement que ce SST3 SPI-1 est exprimé, ou a été exprimé, chez Xa. Plusieurs fragments d'ADN présentant plus de 85% d'identité avec des gènes du SST3 SPI-1 de Xa ont été détectés chez des souches appartenant à une des quatre lignées génétiques de X axonopodis pv. phaseoli (Xap). La transmission par insecte de cette bactérie pathogène du haricot est connue, mais le rôle exact de son SST3 SPI-1 reste à définir. Le SST3 SPI-1 de Xa et Xap n'a pas été détecté par PCR et par Dot blot dans une collection de 130 bactéries phytopathogènes supplémentaires appartenant aux genres Xanthomonas, Pseudomonas, Erwinia, Clavibacter, Pectobacterium, Acidovorax, Dickeya, Herbaspirilum et Ralstonia. La présence d'un SST3 SPI-1 similaire chez deux espèces de Xanthomonas phylogénétiquement distantes pose de nombreuses questions concernant son acquisition et son rôle. (Texte intégral)

Mots-clés : xanthomonas albilineans; agent pathogène; bacteria; saccharum officinarum

Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :