Publications des agents du Cirad

Cirad

Une protéine OmpA de la membrane bactérienne externe est nécessaire pur le développement des symptômes d'échaudure des feuilles et la colonisation de la tige de canne à sucre par Xanthomonas albilineans : [N° 1]

Rott P., Fleites L., Marlow G.C., El Mhamdi M., Royer M., Royer-El Mhamdi M., El Mhamdi-Royer M., Royer - El Mhamdi M., Gabriel D.W.. 2010. In : Neuvièmes Rencontres plantes-bactéries, 18-22 janvier 2010, Aussois (France) : résumés. Paris : SFP, p. 67-67. Rencontres plantes-bactéries. 9, 2010-01-18/2010-01-22, Aussois (France).

Xanthomonas albilineans (Xa) est une bactérie qui se multiplie dans le xylème et qui est responsable de l'échaudure des feuilles de la canne à sucre. Les symptômes de la maladie varient d'une très fine ligne blanche foliaire a la nécrose et au flétrissement complet des feuilles infectées, conduisant ainsi à la mort de la plante. Xa produit la toxine albicidine qui bloque la différenciation des chloroplastes, ce qui aboutit à l'apparition de symptômes foliaires. L'albicidine était le seul facteur de pathogénie connu jusqu'à récemment, même si des souches non productrices d'albicidine étaient toujours capables de coloniser la canne à sucre. Des mutants d'insertion aléatoire (Tn5) de la souche de Xa FL07-1 originaire de Floride ont été produits afin d'identifier de nouveaux facteurs de pathogénie. Mille mutants ont été inoculés au cultivar de canne a sucre CP80-1743, modérément sensible à l'échaudure des feuilles. Les symptômes ont été relevés sur les feuilles émergentes un mois après inoculation et l'intensité de colonisation de la tige de canne à sucre par Xa a été déterminée deux mois après inoculation. Le site d'insertion des mutants à pathogénie réduite a été cloné et séquencé, et le gène interrompu a été identifié grâce à la séquence du génome de la souche de Xa GPE PC73 originaire de Guadeloupe. Mis-à-part plusieurs mutants affectés dans la production de lipopolysaccharides ou d'exopolysaccharides, quatre mutants indépendants du gène XALc_0557 n'ont pas produit ou seulement très peu de symptômes foliaires. Ces quatre mutants ont été capables de se multiplier dans les feuilles mais ils étaient très affectés dans leur capacité à coloniser la tige de canne à sucre, malgré une production d'albicidine in vitro similaire à la souche parentale Xa FL07-1. Le gène XALc_0557 code une protéine de la membrane bactérienne externe OmpA ("Outer membrane protein A"). Cette protéine est un nouveau facteur de pathogénie qui apparait indispensable à X albilineans pour causer l'échaudure des feuilles. (Texte intégral)

Mots-clés : xanthomonas albilineans; saccharum officinarum; floride; albicidine

Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :