Publications des agents du Cirad

Cirad

La durabilité est elle soluble dans le développement ? L'adoption des techniques de conservation de l'agriculture dans un contexte d'incertitudes multiples au lac Alaotra, Madagascar

Penot E., Scopel E., Domas R., Naudin K.. 2010. In : Ancey Véronique (ed.), Dedieu Benoît (ed.), Antona Martine (ed.), Avelange Isabelle (ed.), Azoulay Gérard (ed.), Darnhofer Ika (ed.), Hubert Bernard (ed.), Lemery Bruno (ed.). Agir en situation d'incertitude : La construction individuelle et collective des régimes de protection et d'adaptation en agriculture. Montpellier : CIRAD; INRA, p. 125-138. Colloque Agir en situation d'incertitude, 2010-11-22/2010-11-24, Montpellier (France).

Madagascar se caractérise par une population essentiellement rurale (80 %) pour laquelle la production de riz reste prépondérante. Historiquement, la riziculture irriguée a été et reste la priorité des producteurs pour les paysans du lac Alaotra, La forte pression démographique et le manque de foncier disponible pour les différentes type de riziculture aquatique a forcé les producteurs à coloniser les tanety (sols exondés de colline) depuis le début des années 1980. Les performances agronomiques des principales cultures pluviales sont limitées par une pluviométrie et une durée de la saison des pluies très aléatoires, des sols généralement peu fertiles et fragiles, souvent dégradés par l'érosion et la vaine pâture. Cette agriculture pluviale s'assimile souvent à une agriculture " minière " Outre les risques climatiques, le risque économique est permanent avec une importante volatilité des prix agricoles et des intrants. Enfin, l'incertitude est également devenue politique depuis les évènements de janvier 2009, Les techniques de semis direct avec couverture végétale (SCV) sont basées sur le non labour et le semis direct, l'utilisation de plantes de services (multiples) permettant un mulch et la rotation des cultures. Elles constituent de fait un véritable changement de paradigme pour les producteurs : en introduisant le concept d'une agriculture durable et en modifiant complètement les pratiques culturales avec une refonte complète des stratégies d'utilisation des facteurs de production, Cette communication présente une première analyse des processus d'innovation, d'adoption, de rejet ou d'adaptation liés aux systèmes de culture SCV dans ce contexte d'incertitude multiples. On analysera les nouveaux systèmes en recomposition en termes de résilience, de vulnérabilité et la réponse apportée aux situations d'incertitude. Si la plupart des stratégies paysannes sont individuelles, le recours à l'agriculture de conservation, d'une part pour combattre le risque et d'autre part pour maintenir le système productif et son environnement, implique des stratégies collectives sur l'accès aux services.

Mots-clés : adoption de l'innovation; oryza; culture sous couvert végétal; innovation; madagascar; agriculture de conservation; lac alaotra

Documents associés

Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :