Publications des agents du Cirad

Cirad

Genetic and environmental control of microfibril angle on Eucalyptus wood : its effects on wood traits and implication for selection

Gherardi Hein P.R.. 2011. Montpellier : UM2, 180 p.. Thèse de doctorat -- Mécanique et génie civil.

Le contrôle génétique et l'environnemental de l'angle des microfibrilles (MFA), les corrélations génétiques du MFA avec d'autres caractères du bois et de croissance, et par conséquent les implications pour la sélection sont très peu documentés pour les Eucalyptus. Les objectifs de cette étude étaient d'établir la variation spatiale du MFA, de la densité du bois (p) et de sa rigidité (E); de déterminer les relations entre MFA et propriétés du bois et enfin d'estimer le contrôle génétique et environnemental des caractères du bois et de la croissance dans le cadre de tests clonaux et de test de descendances d'Eucalyptus au Brésil et au Congo. Méthodes classiques, résonance, diffraction des rayons-X et la spectroscopie proche infrarouge ont été combinées pour évaluer les propriétés du bois. La variation du MFA représente 44% de la variation du module spécifique (E/p) du bois. La densité du bois est le principal déterminant de la rigidité et de la résistance du bois alors que le MFA joue un rôle secondaire. Les estimations de l'héritabilité sont de modéré à élevées pour le MFA, p, E, la lignine de Klason (KL) et les caractères de croissance, selon la position spatiale et le dispositif expérimental. Le contrôle génétique du MFA, p et E et leurs corrélations génétiques avec KL et la circonférence à 1.3 mètre des arbres varient avec l'âge. Les résultats suggèrent que les arbres à forte croissance sont génétiquement plus aptes à produire du bois de faible densité et un MFA plus faible pour assurer la rigidité du bois nécessaire à leur développement. La plupart des propriétés du bois sont génétiquement corrélées négativement avec la croissance, bien que corrélations génétiques favorables entre propriétés du bois sont observés. Les corrélations génétiques et environnementales sont parfois de signes opposés selon les caractères considérés. Ceci peut s'expliquer par l'effet pléiotropique des gènes et/ou par le déséquilibre de liaison. Les conséquences de ces résultats sur les stratégies de sélection sont discutées selon l'usage final du bois d'Eucalyptus. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : bois tropical; spectroscopie infrarouge; rayon x; croissance; expérimentation; essai de variété; clone; héritabilité; génétique; facteur du milieu; résistance mécanique; densité; propriété technologique; propriété physicochimique; fibre végétale; bois; eucalyptus grandis; eucalyptus urophylla; brésil; congo; densité du bois

Thématique : Technologie des produits forestiers; Génétique et amélioration des plantes; Multiplication végétative des plantes; Anatomie et morphologie des plantes; Méthodes de relevé

Thèse