Publications des agents du Cirad

Cirad

Les cultures vivrières pluviales en Afrique de l'Ouest et du centre : éléments d'analyse et propositions pour l'action

Uhder C., Ahmadi N., Asiedu E.A., Baris P., Boirard H., Bricas N., Cruz J.F., Dabat M.H., Demay S., De Raïssac M., Djamen P., Drabo I., Dugué P., Faivre Dupaigre B., Fatakuchi K., Fatunbi W., Fliedel G., Fok M., Gedil M., Gueye M.C., Gueye M.T., Hocdé H., Konaté G., Lançon J., Maraux F., Papazian V., Remy P., Roy-Macauley H., Sanfo D., Sanou J., Sedogo M.P., Simon D., Sossou C.H., Thirion M.C., Traoré O., Gué-Traoré J., Trouche G., Vernier P., Vognan G., Yagoua N.K.D., Zohouri P.G., Zoungrana B.. 2011. Paris : AFD, 192 p.. (A savoir : AFD, 6).

Présentation de l'éditeur : La hausse des prix agricoles mondiaux en 2008 a révélé la fragilité de la sécurité alimentaire dans nombre de pays en développement. Les populations pauvres dans les pays d'Afrique subsaharienne en sont les premières victimes. Les cultures vivrières pluviales peuvent jouer un rôle particulier sur ce continent via l'approvisionnement des marchés régionaux, l'accroissement des revenus des agriculteurs et la création d'emplois dans les zones rurales. S'inscrivant dans les dynamiques régionales initiées en Afrique de l'Ouest et du Centre, l'AFD, le CIRAD et le FIDA ont lancé trois études pour i) cartographier les bassins de production et de consommation vivriers de la zone, ii) identifier les apports de la recherche sur ces filières et iii) analyser les pratiques des projets vivriers. Le présent ouvrage est la synthèse de ces travaux menés avec des centres de recherche et d'expertise régionaux africains (AGRHYMET, CORAF). Il fait un état des lieux des connaissances sur les principales filières vivrières de la région : riz, maïs, manioc, mil-sorgho, igname, arachide et niébé. Des pistes restent à creuser pour renforcer les dynamiques en place : comment appuyer les métiers d'intermédiation ? Comment développer l'approche régionale de ces filières afin de diffuser les bonnes pratiques, d'élargir les marchés, de favoriser les synergies ? Quel rôle (re)donner à la recherche dans l'appui à ces filières ? Comment lever la contrainte de financement qui apparaît tout au long de la chaîne ? Cet ouvrage vise à donner les éléments de décryptage du fonctionnement et des enjeux auxquels sont confrontées les filières vivrières de cette région. Sommaire : Synthèse / Overview. Contexte. Partie 1. Filières et bassins de production : 1. Dynamiques de production. 1.1. Un triplement de la production céréalière. 1.2. Un triplement de la production de racines et tubercules. 1.3. Des productions oléagineuses à la traîne alors que la demande explose. 1.4. Une percée des légumineuses ? 1.5. Une disponibilité alimentaire en hausse mais insuffisante ; 2. Dynamiques de consommation. 2.1. Deux grands types de régimes alimentaires. 2.2. La prépondérance de la consommation rurale et de l'autoconsommation. 2.3. Le développement rapide des marchés urbains. 3. Analyse des filières. 3.1. La filière riz. 3.2. La filière maïs ; 3.3. La filière manioc. 3.4. La filière mil-sorgho. 3.5. La filière igname. 3.6. Les filières arachide et niébé. 4. Remarques transversales. 4.1. Intégrer les interactions entre filières et systèmes de cultures ; 4.2. Adopter une approche régionale des bassins de production ; 4.3. Quels acteurs privilégier ? 4.4. Éléments conclusifs. Partie 2. De l'intérêt d'une approche filière : 5. Renforcer l'intermédiation entre production agricole et demande alimentaire. 5.1. Un secteur majoritairement composé de TPE. 5.2. Pistes pour le renforcement des activités de transformation agroalimentaire. 6. Favoriser un environnement porteur. 6.1. Actions à mener au niveau régional ; 6.2. Actions à mener en partenariat avec l'État. Partie 3. Quelques bonnes pratiques. 7. Financer le fonctionnement des filières ; 7.1. Le financement des intrants ; 7.2. Le financement de la campagne agricole : l'exemple du PACCEM au Mali. 7.3. Le financement de la commercialisation ; 7.4. Les financements de l'investissement agricole ; 7.5. Améliorer l'environnement du crédit ; 7.6. Relier crédit et commercialisation. 8. Promouvoir les innovations techniques, renforcer la recherche agricole. 8.1. Quelques exemples ; 8.2. Les limites des projets centrés sur une innovation technique ; 8.3. Il n'y a pas de " solution miracle ". 8.4. Adapter les technologies à l'environnement local. 8.5. Tenir compte des dynamiques et les accompagner. 8.6. Les déterminants du processus d'innovation. 8.7. Appuyer la structuration des acteurs des filières. 9. Remarques transversales ; 9.1. Favoriser les critères de réussite des programmes. 9.2. Améliorer les systèmes d'inform

Mots-clés : vigna unguiculata; dioscorea; manihot esculenta; sorghum bicolor; pennisetum glaucum; arachis hypogaea; oryza sativa; niébé; zea mays; plante oléagineuse; légumineuse; légume racine; céréale; commercialisation; consommation alimentaire; donnée de production; sécurité alimentaire; plante alimentaire; politique de développement; cameroun; tchad; afrique occidentale; culture vivrière; mil; filière

Thématique : Economie et politique du développement; Economie de la production; Economie de la consommation; Commerce international

Documents associés

Ouvrage

Agents Cirad, auteurs de cette publication :